Travaux universitiares - Septembre 2020

Publié le :

Le consommateur prend-t-il en considération les enjeux liés à l’huile de palme dans son intention d’achat ? Focus sur la pâte à tartiner

DEVUYST, Julien ; BOURJOUANI, Youness - Louvain School of Management, Mémoire de master en science de gestion, 2019, 183 pages - Site de dial.uclouvain.be

« Le consommateur est-il conscient des enjeux liés à l’exploitation et à la consommation de l’huile de palme ? Si c’est le cas, prend-il en considération ces enjeux dans son intention d’achat de produits contenant de l’huile de palme ? Dans un premier temps, nous présenterons les enjeux liés à l’exploitation et à la consommation de l’huile de palme, l’influence des étiquettes et des labels sur le consommateur ainsi que l’industrie de la pâte à tartiner. Dans un second temps, nous testerons une série d’hypothèses tentant de répondre à notre question de recherche sur base de données récoltées à l’aide d’un questionnaire électronique. Nous apprenons notamment que le consommateur est davantage conscient des enjeux environnementaux liés à l’exploitation de l’huile de palme que des enjeux sanitaires ou socio-économique. « 

Mots clés : BELGIQUE, HUILE DE PALME, CONSOMMATEUR, LABEL, ENQUETE, ENVIRONNEMENT, SANTE, ENTREPRISE


Sur l’opposition entre care et théories de la justice : ce que nous apprend le commerce équitable

BALLET, Jérôme ; PETIT, Emmanuel ; POUCHAIN, Delphine -Revue de philosophie économique, n°2, vol.20, 2020, 28 pages - Site de ecopsycho.gretha.cnrs.fr

Résumé : « Le commerce équitable nous invite à un réexamen des relations entre care et théories de la justice. Le commerce équitable se présente comme inscrit dans le care. Parallèlement, il réhabilite une justice aristotélicienne dite particulière. Ce faisant, il montre que éthique du care et théorie de la justice convergent, à condition que la justice ne se résume pas comme trop souvent à une justice dite générale. La justice particulière permet donc d’envisager autrement et de façon plus pertinente l’articulation entre justice et care. « 

Mots clés : COMMERCE EQUITABLE, CARE, JUSTICE


Les territoires du cacao biologique, alternatives productives et femmes indigènes, Talamanca, Costa Rica

CHAVAROCHETTE, Carine ; RODRIGUEZ, Tania - Études caribéennes, n°45-46, avril 2020, 14 p. - Site de journals.openedition.org

Résumé : « À partir d’enquêtes de terrains réalisées depuis 2010 auprès de populations vivant dans la zone frontalière de Talamanca au Costa Rica, et plus particulièrement auprès de femmes indigènes Bribri, nous analysons les constructions des identifications bribri, c’est-à-dire la relation entre le rôle de la femme, de l’agricultrice et le territoire (bribri, frontalier, national). Anthropologie et géographie politique permettent ici de comprendre les rapports de pouvoirs et les processus de patrimonialisation qui se mettent en place dans une région où les acteurs ont des représentations territoriales et des intérêts commerciaux et politiques divers. Plus particulièrement, il s’agit de s’intéresser aux logiques de résistance des organisations de femmes productrices de cacao biologique pour s’opposer à l’expansion des monocultures de bananes. Comment ces organisations résistent et articulent un discours autour de l’importance de protéger la culture traditionnelle de cacao et la protection de l’environnement (PILA)  ? « 

Mots clés : COSTA RICA, CACAO, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, FEMME, COMMERCE EQUITABLE, MULTINATIONALE, BANANE, POPULATION AUTOCHTONE


Circuitos cortos de comercialización de alimentos agroecológicos en Quito, EcuadorCooperativa Sur Siendo Redes y Sabores : Cooperativa sur Siendo Redes y Sabores

CASTILLO PIEDRA, Andrea - Revista Verde de Agroecologia e Desenvolvimento Sustentável, n°3, vol.15, 2020, p. 284-291 - Site de dialnet.unirioja.es

Resumen : « El estudio presenta las relaciones de equidad entre el campo y la ciudad que han creado los consumidores responsables de la cooperativa Sur Siendo Redes y Sabores. La cooperativa ha generado espacios de mercado a productos agroecológicos para una población de estratos sociales populares que históricamente vive en un ambiente alimentario poco accesible. Mediante el análisis socio espacial de los circuitos cortos de comercialización de alimentos agroecológicos se identificó que los consumidores responsables de esta cooperativa crearon cinco ferias y una biotienda. Generando comercio justo en la ciudad de Quito con la venta de productos agroecológicos de los territorios rurales de Pedro Moncayo. »

Mots clés : EQUATEUR, QUITO, CIRCUIT COURT, COOPERATIVE, RELATION VILLE CAMPAGNE, AGROECOLOGIE, COMMERCE EQUITABLE, CONSOMMATEUR


Characteristics of Companies involved in the Fairtrade Platform

SALAMOUN, Jan - Economics Working Papers, University of South Bohemia in České Budějovice, Czech Republic, Faculty of Economics, 2020, 43 pages - Site de repec.ef.jcu.cz

Abstract : « Fair Trade is a business model whose basic idea and goal is greater fairness in international trade with the developing world. In particular, it offers fair trading conditions that do not exploit the grower but take into account his possibilities and production costs. It prides itself on the sustainability of trade and therefore supports environmental protection in the area. Anintegral part of this system is the involvement of businesses as intermediaries between producers and consumers. The companies enter business processes with a clear vision aimed at orienting themselves in the area of fair trading, while others consider this to be only an opportunity for visibility. For this reason, the idea of Fair Trade has its criticisms, and like all certifications, the Fairtrade have their shortcomings. Criticism is often based on ignorance of the thing or unrealistic ideas of "how it should be to make it work". At other times, criticism of the ethical concept overlaps with the rules of a particular certification, or it blames the system for misuse of the logo by some of the merchants. The article reveals some theoretical aspects and also deals with a selected sample of companies based on a quota selection from the set, which is part of the certification company Fairtrade Czechia and Slovakia. Based on the chosen methods, we answer the research question and the verified hypothesis. « 

Mots clés : TCHEQUIE, SLOVAQUIE, COMMERCE EQUITABLE, CRITIQUE, CERTIFICATION, ETHIQUE, FAIRTRAEDE TCHEQUE ET SLOVAQUE


Les cacaoyères agroforestières de la région de Man : Un système de culture à l’agonie ou l’émergence d’une stratégie post- forestière ?

PLAS, Brieuc - Gembloux Agro-Bio Tech, Master en agroécologie, 2020, 86 pages - Site de matheo.uliege.be/bitstream

Résumé : « La cacaoculture est un agent de déforestation important depuis des siècles. Des millions de petits paysans à travers le monde ont converti les forêts en cacaoyères. La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de fèves de cacao, la cacaoculture y est pratiquée par un million de petits cultivateurs et fournit un revenu à cinq millions de personnes, soit 20% de la population. Les cacaoyers ne se substituent pourtant pas totalement aux forêts. Les espaces cultivés recèlent des vestiges forestiers dans des arrangements et des proportions qui forment toute une série de systèmes agroforestiers différenciés. Dans la région de Man, à l’ouest du pays, la crise politico-militaire du début des années 2000 a eu deux conséquences importantes sur les agro-écosystèmes de la région : l’émergence d’une nouvelle boucle cacaoyère sur de jeunes forêts secondaires et l’apparition de l’économie informelle du bois. Notre étude vise à objectiver le raisonnement des paysans dans l’adoption d’un système de culture et déterminer les modalités de la réappropriation du bois ainsi que les implications qui en découlent dans la préservation de la ressource ligneuse. »

Mots clés : COTE D’IVOIRE, CACAO, AGROFORESTERIE, BOIS D’OEUVRE, HISTOIRE AGRAIRE


An Introduction to Food Cooperatives in the Bekaa Valley, Lebanon : Territorial Actors and Potential Levers to Local Development Through Culinary Heritage

Food ethics 5, n°20, septembre 2020, 18 pages - Site de link.springer.com

Abstract : « Economic development approaches are increasingly entailing local geographic scales and encouraging the mobilization and organization of territorial actors given local conditions and resources. Lebanon is a country facing frequent uncertainty with recent economic and social difficulties. Its popular cuisine may play a key role in its development and that of its rural space. In fact, that cuisine incorporates a traditional cultural practice called “Mouneh” which consists of preserved pantry foods, historically used to ensure household nutrition. Today, rural food cooperatives are engaging in that practice using agricultural produce from local farmers and are employing women. Despite strong internal and external challenges, they remain attractive actors as their principles of collective benefit, participation and democracy form a strong link with sustainable development goals. This study transversally analyzes the status of food cooperatives in a major agricultural region in Lebanon, the Bekaa valley. Findings mainly quantified size and production and provided a mapped representation of the spatial dependencies on local farmers versus urban markets for trade. With 75% women members and firm reputation in authenticity, food cooperatives in the Bekaa specifically and Lebanon generally are also extensively supported by donors but are being labeled as donor-dependent. Yet, cooperatives are localized in a largely agricultural territory with sufficient evidence of differentiation that could potentially be valorized. Hence, with optimal framing, regulation and networking of cooperatives, one can assume a protection of culinary heritage is possible with scalable contribution to food security and needed local development given major recent setbacks. »

Mots clés : LIBAN, VALEE DE LA BEKAA, COOPERATIVE, PATRIMOINE CULINAIRE, DEVELOPPEMENT LOCAL, FEMME, LEGISLATION