Sélection

Publié le :

ALIMENTATION - TRANSITION ALIMENTAIRE

SÉLECTION DE DOCUMENTS

Pour aller plus loin, consulter le catalogue du CDTM : fonction "Rechercher" sur la page d’accueil et/ou demander au CDTM


La souveraineté alimentaire, perspectives nationales, européennes et internationales : Recommandations pour la mise en œuvre de politiques publiques

Ce groupe de travail parlementaire (novembre 2020-juin 2021) a cherché à définir le terme de souveraineté alimentaire, qui comprend la garantie à un accès pour tous à une alimentation saine et durable. À la suite de ces travaux, ce groupe formule plusieurs « propositions coup de poing » : réduire le nombre de labels et interdire les labels non certifiés par une structure tiers ; développer un label biodiversité et un label emploi sur le modèle label bas carbone offrant des revenus additionnels aux modèles économiques qui respectent la biodiversité et créent de l'emploi ; réglementer de façon contraignante le marketing alimentaire car les chartes volontaires des entreprises agroalimentaires ne suffisent pas à endiguer la situation sanitaire et environnementale ; instaurer une Sécurité sociale de l’alimentation pour garantir à tous l’accès à une alimentation saine et durable ; inscrire le droit à une alimentation saine et durable pour tous dans la Constitution comme un droit fondamental.

LE FEUR, Sandrine ; Sénat - 2021/10 - 323 p. - Rapport

Lire le document


"On doit replacer l’alimentation au centre de nos existences"

Entretien avec Olivier de Schutter, qui préconise une mutation importante de nos modes alimentaires  : démocratiser le bio et le rendre accessible à tous ; développer l'agriculture bio de manière vraiment durable ; mettre en évidence la vérité des prix et obliger l'agriculture conventionnelle à internaliser ses coûts sociaux et environnementaux ; encourager des pratiques alimentaires vertueuses ; remettre à plat les rapports avec les producteurs afin qu'ils bénéficient d'une rémunération équitable ; sauvegarder les exploitations de petite et moyenne tailles pour lutter contre la désertification et pour entretenir les paysages ; protéger la biodiversité qui est absolument nécessaire à la pollinisation ; se passer d'intrants chimiques et faire plus de recherche vers les produits naturels ; accepter d'embaucher plus de main d'œuvre dans l'agriculture pour économiser sur l'usage des engrais et vendre des produits qualitatifs plus cher ; maintenir l'élevage qui est indispensable pour fertiliser les sols et parce que les prairies sont des puits de carbone.

DE SCHUTTER, Olivier - 2020/12/14 - 2 p. - Article

Lire le document


Do we Need an EU Ethical Food Label ? How a Mix of Measures Could Help Clean Up Europe’s Agri-Food System

Les études de cas exposées dans ce rapport prouvent qu’il est possible, tout au long de la chaîne d’approvisionnement, d’améliorer la transparence de la production agroalimentaire. Les initiatives à l’étude - issues des échelles nationale, européenne et mondiale - montrent qu’en renforçant l’application des normes existantes et en en créant de nouvelles, l’Union européenne pourrait fournir aux industries alimentaires un cadre de régulation cohérent qui assurerait, via une transparence accrue, un meilleur respect de l’environnement et des travailleurs agricoles.
{Mots clés : UE, ALIMENTATION, LABEL, LEGISLATION, CHAINE D'APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE, DROITS SOCIAUX, COMMERCE EQUITABLE}

Oxfam Italia - 2020 - 49 p. - Rapport

Lire le document


One bite at a time : Consumers and the Transition to Sustainable Food : Analysis of a survey of European consumers on attitudes towards sustainable food

La production alimentaire a un impact néfaste sur la biodiversité et sur les écosystèmes. Cette enquête menée dans onze pays européens cherche à mieux comprendre le rapport des consommateurs à l’alimentation durable. Malgré une prise de conscience générale et une volonté de changer leurs habitudes alimentaires pour des raisons environnementales, les consommateurs manquent encore de connaissance sur l’impact réel de leur consommation. Ces derniers ont tendance à sous-estimer l’impact de leur consommation et à mal appréhender le concept d’alimentation durable. Face à ces constats, l’organisme BEUC apporte des recommandations pour contrer ces barrières.

BEUC (Bureau européen des unions de consommateurs) - 2020 - 44 p. - Rapport

Lire le document


L’urgence de systèmes alimentaires territorialisés

La crise de Covid-19 relance la question de la mondialisation. Tous les rapports scientifiques (climat, santé, biodiversité, inégalité des revenus, etc.) alarment sur des impacts négatifs de grande ampleur. La question de la sécurité alimentaire et nutritionnelle est un enjeu majeur pour l'avenir. Près de 4 milliards de personnes sont en insécurité alimentaire, dont 2 en sous-alimentation. Il est urgent de repenser le modèle agro-alimentaire actuel concentré, mondialisé, avec un objectif de maximisation des profits auquel s'ajoute une volatilité des prix à la production et un marché spéculatif. Les exportations des surplus alimentaires des pays riches vers les pays pauvres sont également un frein à l'agriculture locale et donc à la souveraineté alimentaire des pays pauvres. À toutes ces dérives s'ajoute une question sanitaire préoccupante due à une abondance nutritionnelle dans les pays riches.

2020/04/22 - 3 p. - Article

Lire le document


Transition alimentaire : pour une politique nationale et européenne de l’alimentation durable orientée vers les consommateurs, les filières et les territoires

Ce rapport, signé par 16 membres de l'Académie d'agriculture de France, présente une analyse détaillée du système alimentaire actuel et en dénote les impacts de plus en plus négatifs. Les défaillances du marché sont nombreuses peuvent prendre de l'ampleur et compromettre la sécurité alimentaire. Elles seront sans doute accrues par le changement climatique et l'insécurité géopolitique. En France, il faudrait prolonger la loi Egalim par une loi Alimentation durable instituant une alimentation « durable, responsable, et équitable » tant du point de vue de la santé des citoyens que de celui de la planète.

Académie française d'agriculture - 2019 - 11 p. -

Lire le document


Du commerce équitable dans ma cantine

A partir de 2022, la loi Egalim impose aux cantines scolaires d'introduire dans leurs menus des produits issus du commerce équitable, ce qui constitue un réel changement par rapport aux pratiques actuelles. Ce guide présente les raisons de cette nouvelle obligation et donne de nombreuses indications pour que les responsables des cantines investissent dans ces changements et profitent des nouveautés des règles du marché public.

Commerce Équitable France - 2020 - 36 p. - Guide

Lire le document

Alimentation - Transition alimentaire