le CDTM est fermé du jeudi 23 au mardi 28 mai

Page Accueil

Publié le :

Au CDTM de Paris, le commerce équitable c’est :

- une veille documentaire quotidienne pour rassembler une documentation pertinente de toute origine.
- un fonds documentaire important de textes imprimés ou numériques en français, anglais, espagnol, archivés sur papier ou sous format numérique.
- des outils pour valoriser la veille : une base de données pour archiver, un site pour diffuser.
- un agenda, des contacts, diverses informations.
- un centre ouvert au public et un accueil personnalisé grâce à la présence d’un documentaliste.

... et un thé ou un café équitable offert !

20 rue Rochechouart, 75009 Paris - Tél : 01 42 82 07 51 - Nous écrire / Nous suivre sur Facebook


À la une

  • Quelle Europe voulons nous ?

    Du 6 au 26 mai, à la veille des élections européenne, le mouvement du commerce équitable organise dans toute la France des rencontres avec les candidats au futur Parlement européen. Cette campagne #VOTEZEQUITE a pour thèmes « Une Europe championne de la justice économique », « Une Europe championne de (...)

  • Standard Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

    Cette dernière version, révisée en avril 2019, présente tous des standards de Fairtrade international. Elle est le résultat d’une large consultation auprès de 500 coopératives dans 70 pays et auprès de négociants et de marques. Ces standards concernent toutes les exigences de la démarche suivant (...)

  • N’exportons pas nos problèmes

    En Afrique de l’Ouest, les producteurs et productrices de lait sont confrontés aux importations croissantes de poudre de lait européenne, souvent additionnée d’huiles végétales telles l’huile de palme. Ce lait importé - qui profite des avantages des accords économiques et de frais de douane réduits - (...)

  • Les batailles du consommer local en Afrique de l’Ouest

    En Afrique de l’Ouest, 60 % de la population vivent de l’agriculture et de l’élevage. C’est donc un bassin d’emplois extrêmement important. Cependant cette agriculture locale est fortement concurrencée par les importations de denrées alimentaires (20 % de son alimentation) ce qui représente 30 à 50 (...)