Page Accueil

Publié le :

Au CDTM de Paris, le commerce équitable c’est :

- une veille documentaire quotidienne pour rassembler une documentation pertinente de toute origine.
- un fonds documentaire important de textes imprimés ou numériques en français, anglais, espagnol, archivés sur papier ou sous format numérique.
- des outils pour valoriser la veille : une base de données pour archiver, un site pour diffuser.
- un agenda, des contacts, diverses informations.
- un centre ouvert au public et un accueil personnalisé grâce à la présence d’un documentaliste.

... et un thé ou un café équitable offert !

20 rue Rochechouart, 75009 Paris - Tél : 01 42 82 07 51 - Nous écrire / Nous suivre sur Facebook


À la une

  • Analyse des enjeux économiques et sociaux d’une alimentation plus durable

    Rapport commandité par l’ADEME au BASIC et à l’AScA. Cette importante étude réalisée entre juillet 2017 et mars 2018 contient 5 parties. Elle analyse le système alimentaire français à partir d’une compilation de nombreux textes économiques et sociologiques et de données chiffrées. Elle cherche à identifier (...)

  • Guide du label Territoires de Commerce Équitable : Engagez votre collectivité !

    Le label Territoire du commerce équitable est décerné aux collectivités (villes, agglomérations, départements, régions) qui s’engagent sur un long terme dans le développement du commerce équitable sur leur territoire. En France, ce label est géré par 4 associations : Fédérarion Artisans du Monde, Commerce (...)

  • Artisanats et commerce équitable : défis et perspectives sous le prisme du design

    On ne peut que constater une forte baisse des ventes des produits artisanaux équitables. Il n’y a pas assez d’innovations et cet artisant s’adapte mal et trop lentement aux goûts des consommateurs. D’où un impact faible sur les communautés artisanes. Son modèle économique doit être réinventé. Fort de (...)

  • Le monde dans nos tasses : Trois siècles de petits déjeuners

    Café, thé, cacao... 3 boissons familières mais qui n’ont rien d’européennes. Elles se sont imposées pour le rituel du premier repas de la journée progressivement des tables princières au XVIIIème siècle à tous à partir du XXème siècle. Pour acheminer ces denrées tropicales jusqu’au monde occidental, il a (...)