Sélection

Publié le :

Distribution - Commercialisation
CDTM - Sélection de documents

Pour aller plus loin dans votre recherche documentaire, consulter le catalogue du CDTM. Fonction RECHERCHER de la page d’acceuil et/ou demander au CDTM}

Workers’ Right in Supermarket Supply Chains : New Evidence on the Need for Action

Lors de la campagne d'Oxfam International sur la souffrance des travailleurs dans les chaînes d'approvisionnement des denrées alimentaires, Oxfam a réussi à créer un corpus de preuves irréfutables sur les très mauvaises conditions de travail et de salaire des travailleurs (violation des droits, travail forcçé, souffrances cachées, discriminations,…) dans les explpoitations agricoles où s'approvisionnent les supermarchés occidentaux. Deux nouvelles études (exploitations de thé de la région d'Assam en Inde et exploitations de fruits tropicaux au Brésil) réalisées en 2019, viennent compléter et confirmer les résultats obtenus dans ce corpus. Oxfam appelle donc les supermarchés à montrer de la transparence sur leurs fournisseurs en disant clairement où les denrées qu'ils vendent ont été achetées et dans quelles conditions elles sont produites. C'est d'autant plus nécessaire que les deux tiers des consommateurs, d'après les sondages réalisés, sont de plus en plus sensibles à ces informations. C'est pourquoi Oxfam a mis en place un tableau de bord qui évalue les pratiques de 16 grandes chaînes de supermarchés (Pays-Bas, Allemagne, Grande Bretagne, Etats Unis) qui s'étaient engagées à améliorer leurs pratiques et note les progrès qu'elles réalisent. La volonté de 4 entreprises sur les 16 examinées montre que les supermarchés ont le potentiel pour améliorer le sort des travailleurs. Oxfam appelle la Commission européenne et le Parlement européen à adopter de toute urgence une législation contraignante afin de s’assurer que les entreprises respectent les droits humains et environnementaux, et que les victimes d’abus puissent avoir accès à la justice.

2019/10 - 28 p. - Rapport

Lire le document


Derrière le code-barre, des inégalités en chaînes !

Ce rapport lance la nouvelle campagne d’Oxfam qui est axée sur les causes profondes de la souffrance humaine qui sévit dans les chaînes alimentaires, avec des conséquences dramatiques dans tous les pays du monde. Cette analyse, basée sur de nombreuses études préalables, est accompagnée de tableaux statistiques, de notations, de témoignages et de récits d'expériences dans diverses régions. Le pouvoir colossal de la grande distribution permet à celle-ci de décider de tout, tout au long de la chaîne : le prix payé aux producteurs, nos habitudes alimentaires,... et de travailler avec des pratiques opaques, voire déloyales. Les impacts d'une telle situation sont désastreux tant au niveau régional que mondial. Partout, on constate que des producteurs de notre alimentation ont des revenus inférieurs au seuil de pauvreté. Leur accès à l'alimentation et/ou à la scolarisation des enfants est difficile. Pour faire face, ils sont parfois dans l'obligation d'abandonner leur terre ou d'avoir recours au travail des enfants, à des emplois précaires, à des horaires excessifs et à toute forme de violation des droits humains, alors qu'à l'autre bout de la chaîne les rendements financiers et les salaires des plus hauts responsables sont exorbitants. La grande distribution alimente les inégalités planétaires et ce constat continue à s'aggraver. Il est urgent de rééquilibrer les pouvoirs et de mener des actions à plusieurs niveaux : Etats, producteurs, grande distribution, citoyens. Les Etats doivent mieux protéger les paysans et travailleurs, mettre un frein aux abus de pouvoir de la grande distribution et promouvoir d'autres modes alimentaires. Les consommateurs ne devraient plus accepter d'acheter des produits qui sont issus de la souffrance humaine. Les producteurs doivent s'organiser pour mieux valoriser leur travail. Quant à la grande distribution, même si certains progrès ponctuels sont à noter, elle doit infléchir sa politique destructrice, mieux informer les consommateurs (étiquetage numérique, par exemple) et négocier pour une redistribution plus juste de la chaîne de valeur.

WILLOUGHBY, Robin ; GORE, Tim - 2018/06 - 32 p. - Rapport

Lire le document


Qui a le pouvoir ? Le tabou des pratiques commerciales déloyales en ligne de mire

Cette étude sur la concentration des pouvoirs dans la distribution des denrées alimentaires s’attache à en comprendre les raisons. Puis elle analyse les conséquences d’une telle situation qui engendre un déséquilibre économique et des pratiques commerciales inéquitables. Enfin elle donne quelques recommandations : une meilleure répartition des pouvoirs dans les circuits de distribution, plus de transparence, une politique européenne adaptée pour lutter contre ces pratiques et imposer les principes du commerce équitable.
Rapport réalisé en concertation avec la Fair Trade Advocacy Office, Traidcraft et Fair Trade Deutschland. Il a été présenté le 18 novembre 2014 aux parlementaires européens.

2014/11 - 68 p. - Rapport

Lire le document


Commerce équitable et grande distribution un mariage de raison ?

Mémoire d'étude axé sur la grande distribution. Les sources des données chiffrées ne sont pas indiquées. Distinction entre la filière intégrée et la filière labellisée. Il s'agit surtout d'un survol général des marchés européens du commerce équitable.

DE LA MENARDIERE, Marc - 2004 - 128 P. - Mémoire


Commercialisation - Grande distribution