Rapports et études - Juin 2018

Publié le :

The Fair Trade model for sustainable development

DALVAI, Rudin - Site de wfto.com, 27/06/2018

Intervention lors du Fair Trade International Symposium (FTIS) à Portsmouth University, 27 juin 2018. Le commerce équitable a créé un modèle économique qui met les gens et la planète au premier plan. Les objectifs du développement durable ne pourront pas se réaliser si y on intègre pas l’équité. S’attaquer aux inégalités est la clé de la survie de la planète. Les inégalités s’accroissent car elles sont dirigées par un système d’affaires, de finance et de commerce qui récompense la richesse et non le travail. Pourrait-on imaginer un monde d’entreprises équitables ? Ce texte contient un diaporama de 16 vues qui synthétisent les points importants du commerce équitable.

Mots clés : COMMERCE EQUITABLE, WFTO, CREATIVE HANDICRAFTS, FAIRTRADE INTERNATIONAL SYMPOSIUM, DEVELOPPEMENT DURABLE


Rapport d’activité juin 2017 – mai 2018

Site de commercequitable.org, 2018, 28 pages

Le rapport annuel de Commerce Équitable France (ex PFCE) présente les 4 axes de travail de l’année : Promouvoir et défendre le commerce équitable ; Peser pour plus d’équité dans les politiques publiques avec des contributions au débat public (Etats Généraux de l’Alimentation, Campagne européenne « Changeons nos échanges » qui vise à atteindre les objectifs ODD) ; Accélerer les modes de consommation durable (quinzaine du commerce équitable avec une campagne sur l’égalité hommes/femmes ; partenariat avec les collectivités locales et développement du label Territoires équitables) ; développer les filières de produits équitables en France et au Sud (programme Equité qui soutient 4 plateformes nationales en Afrique de l’Ouest),

Mots clés : FRANCE, COMMERCE EQUITABLE FRANCE, RAPPORT ANNUEL


Derrière le code-barre, des inégalités en chaînes !

WILLOUGHBY, Robin ; GORE, Tim - Oxfam International, juin 2018, 32 p. - Site de oxfammagasinsdumonde.be

Ce rapport lance la nouvelle campagne d’Oxfam qui est axée sur les causes profondes de la souffrance humaine qui sévit dans les chaînes alimentaires, avec des conséquences dramatiques dans tous les pays du monde. Cette analyse est accompagnée de nombreux tableaux statistiques et des témoignages et expériences dans diverses régions. Le pouvoir collossal de la grande distribution permet à celle-ci de décider de tout, tout au long de la chaîne : le prix payé aux producteurs, le formatage de nos habitudes alimentaires,... et de travailler avec des pratiques opaques, voire déloyales. Les impacts d’une telle situation sont désastreux tant au niveau régional que mondial. Partout, on constate que des producteurs de notre alimentation ont des revenus inférieurs au seuil de pauvreté. Leur accès à l’alimentation et/ou à la scolarisation des enfants est difficile. Pour faire face, ils sont parfois dans l’obligation d’abandonner leur terre ou d’avoir recours au travail des enfants, à des emplois précaires, à des horaires excessif et à toute forme de violation des droits humains, alors qu’à l’autre bout de la chaîne les rendements financiers et les salaires des plus hauts responsables sont exorbitants. La grande distribution alimente les inégalités planétaires et ce constat continue à s’aggraver. Il est urgent de rééquilibrer les pouvoirs et de mener des actions à plusieurs niveaux. Les Etats doivent mieux protéger les paysans et travailleurs, mettre un frein aux abus de pouvoir de la grande distribution et promouvoir d’autres modes alimentaires. Quant à la grande distribution, même si certains progrès ponctuels sont à noter, elle doit infléchir sa politique destructrice et négocier pour mieux répartir la chaîne de valeur.

Mots clés : MONDE, COMMERCE INTERNATIONAL, GRANDE DISTRIBUTION, PRODUCTEUR, SALARIE, PAUVRETE, PLAIDOYER, OXFAM INTERNATIONAL


Foul Play : Sponsors leave Workers (Still) on the Sidelines

BASIC, juin 2018, 32 p. - Site de cleanclothes.org

Ce rapport a été commandité au BASIC par le Collectif Ethique sur l’Etiquette pour être publié lors de la Coupe du monde de football (Russie, juin 2018). Il fait suite à un premier rapport « Foul Play » publié en juin 2016. Adidas et Nike, principaux sponsors de l’événement, doivent équiper 22 des 32 équipes de la Coupe. C’est dire leur position de quasi monopole. Ces entreprises continuent à passer des contrats, aux sommes financières démesurées, avec les équipes ou avec des joueurs. Mais du côté de la production, les conditions de travail et de salaire des ouvriers de l’industrie du vêtement continuent à se dégrader. Un exemple, la part revenant au travailleur dans le prix d’une paire de chaussures a diminué de 30 % entre 1995 et 2017. Adidas et Nike ont su, en particulier en réduisant les coûts de façon drastique, maximiser les profits, créer des rendements boursiers exceptionnels et éventuellement minimiser les charges fiscales.

Mots clés : INDUSTRIE DU SPORT, ADIDAS, NIKE, COLLECTIF DE L’ETHIQUE SUR L’ETIQUETTE, CLEAN CLOTHES CAMPAIGN, SALAIRE


Agriculture & Alimentation durables

LE LABO DE L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - Compte rendu du colloque « Agriculture & Alimentation », avril 2018, 52 p. - Site de lelabo-ess.org

Le Labo de l’ESS a choisi pour thème de son colloque annuel "Agriculture et alimentation durables". Ce colloque a rassemblé une soixantaine d’acteurs de terrain, de collectivités territoriales et de chercheurs. Ce colloque s’est déroulé en deux temps : "Faire évoluer nos pratiques dans la perspective d’une transition agricole et alimentaire d’ici 2050" et "Les effets de la coopération entre acteurs des territoires pour réussir la transition agricole et alimentaire". Le compte-rendu conduit à huit pistes d’actions pour les acteurs et pour les pouvoirs publics (soutenir l’agroécologie, promouvoir un autre mode de consommation, renforcer la gouvernance des territoires,...). A partir de ce travail, un nouveau colloque se tiendra en novembre prochain.

Mots clés : FRANCE, TECHNIQUE AGRICOLE, ALIMENTATION, AGROECOLOGIE, CIRCUIT COURT, DEVELOPPEMENT DU COMMERCE EQUITABLE, CONSOMMATION DURABLE


The Global Business of Forced Labour

Site de globalbusinessofforcedlabour.ac.uk, 2018, 61 pages

Suite à une vaste enquête et de nombreux entretiens, ce rapport analyse les différentes formes de travail forcé dans les chaînes d’approvisionnement de l’industrie du cacao au Ghana et de l’industrie du thé en Inde. Cette enquête analyse également les initatives prises pour lutter contre ce fléau. A la suite de la présentation des résultats, ce rapport propose des recommandations à l’intention des décideurs, des entreprises et des organismes de certification.

Mots clés : INDE, GHANA, CACAO, THE, TRAVAIL FORCE, TEMOIGNAGE, ETAT, SYSTEME DE CERTIFICATION, ENTREPRISE