Rapports et études - Avril 2018

Publié le :

Analyse des enjeux économiques et sociaux d’une alimentation plus durable

ADEME, BASIC, AscA - mars 2018, 10 p. - Site de l’Ademe

Rapport commandité par l’ADEME au BASIC et à l’AScA. Cette importante étude réalisée entre juillet 2017 et mars 2018 contient 3 parties plus une synthèse et un résumé. Elle analyse le système alimentaire français à partir d’une compilation de nombreux textes économiques et sociologiques et de données statistiques. Elle cherche à identifier les démarches les plus durables. A partir de ces ananlyses, des recommandations sont formulées pour servir de base à des discussions avec les acteurs du système alimentaire.

  • Volet 1 :Analyse des valeurs sociales de l’alimentation , juillet 2017, 55 p.
  • Volet 2 : Analyse de la valeur socio-économique l’alimentation, et sa répartition, novembre 2017, 114 p.
  • Volet 3 : Quels sont les impacts d’une alimentation plus durable sur la valeur, sa répartition, les emplois et les coûts cachés ? Quels en sont les déterminants et comment pourraient-ils évoluer ? Janvier 2018, 141 p.
  • Synthèse, mars 2018, 50 p.

Anticiper les comportements alimentaires de demain : un outil de sensibilisation destiné aux acteurs de la filière alimentaire

OUDIN, Bertrand ; GASSIE, Julia - Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Notes et études socio économiques, n°43, mars 2018, 40 pages - Site de agreste.agriculture.gouv.fr

Quels seront les comportements des consommateurs de produits alimentaires en 2025 ? Question importante pour les entreprises de l’agroalimentaire – surtout les plus petites – pour s’adapter à l’évolution alimentaire. Cette prospective est d’autant plus difficile que la conduite alimentaire est désormais en constante évolution dans une société de plus en plus complexe. Cette étude identifie 16 tendances selon les modes de vie, l’évolution démographique, les contraintes budgétaires, les nouvelles valeurs auxquelles sont sensibles les consommateurs, l’essor des technologies (internet, smartphones,...), les règlements et les normes. Elle présente en détail, avec l’aide de nombreux graphiques et de données chiffrées, trois de ces tendances : l’alimentation en lien avec la santé et le bien être / l’alimentation et l’évolution du numérique / la tendance vers l’alimentation durable.

Mots clés : FRANCE, FILIERE ALIMENTAIRE, TENDANCE, CONSOMMATION, IMPACT, PROSPECTIVE, ENTREPRISE


Fair Value : Case studies of business structures for a more equitable distribution of value in food supply chains

Site de policy-practice.oxfam.org.uk, 2018, 36 pages

La chaîne de valeurs des denrées alimentaires est inéquitable pour les producteurs qui n’arrivent pas à émerger de la pauvreté. Partout dans le monde, il existe des expériences qui démontrent que cette situation n’est pas inéluctable. Ce rapport présente de très nombreuses études de cas dans divers pays et diverses situations. Il existe des structures commerciales qui sont plus favorables aux producteurs surtout si ceux-ci sont partie prenante de l’élaboration des accords commerciaux et de la fixation des prix tout au long de la filière.

Mots clés : HONDURAS, RWANDA, NEPAL, MALAWI, GEORGIE, INDE, CHAINE D’APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE, COMMERCE EQUITABLE, ETUDE DE CAS, ECONOMIE ALTERNATIVE, PAUVRETE, PRODUCTEUR, APICULTURE, CAFE, CANNE A SUCRE, FROMAGE


En route pour un café équitable !

Mallette pédagogique - Fédération Artisans du Monde, 2018 – Durée des films entre 16 et 22 minutes. Cette mallette est en location au CDTM.

Cette mallette contient une étude thématique sur la filière du café, une présentation de la coopérative péruvienne de café équitable, la CECOVASA qui rassemble des producteurs des communautés indigènes, et un manuel pédagogique. Pour compléter, 3 reportages vidéos se trouvent sur une clé USB : « En route vers un café équitable », « Cecovasa, une coopérative de café équitable », « En route vers Masabio ».

Mots clés : PEROU, CAFE, COOPERATIVE, OUTIL PEDAGOGIQUE


Cocoa Farmer Income : The household income of cocoa farmers in Côte d’Ivoire and strategies for improvement

TRUE PRICE – Avril 2018, 47 p. - Site de fairtrade.net

Cette étude sur les cacaoculteurs ivoiriens basée sur des enquêtes et de nombreuses données chiffrées montre leur extrême pauvreté pour ceux qui ne vivent que du cacao. Le revenu moyen est de 2 700 $ par an alors que le revenu vital est estimé à 6 133 $ annuel. Il s’agit d’un revenu en-dessous du seuil de pauvreté. Le cacao est le produit agricole dont le revenu est le plus faible. L’apport de Fairtrade peut être positif par les formations qu’il soutient, l’apport d’intrants à faible prix et un meilleur prix de vente. Quoiqu’il en soit le prix payé aux producteurs est nettement insuffisant. Il faudrait doubler ce prix pour permettre aux cacaoyers d’obtenir un revenu décent de leur production de cacao.

Mots clés : COTE D’IVOIRE, CACAO, PAYSAN, REVENU, FAIRTRADE