Rapports et études - Décembre 2020

Publié le :

Référentiel Ecocert « En Cuisine » : S’engager pour une restauration collective durable +bio + locale + saine

Site de labelbiocantine.com, novembre 2020, 29 pages

La restauration collective est un formidable levier pour la transition agricole et alimentaire vers davantage de durabilité. C’est pourquoi Ecocert a créé un référentiel pour définir les critères d’une cuisine collective certifiant des menus sains et équilibrés. Ces critères favorisent l’emploi de produits biologiques et locaux, Ils s’inscrivent dans une démarche globale de développement durable (prattiques agricoles écologiques, éducation, lutte contre le gaspillage, gestion de l’eau et des déchets, transparence et traçabilité,...). Il existe 3 niveaux de labellisation.

Mots clés : FRANCE, RESTAURATION COLLECTIVE, CIRCRUIT COURT, PRODUIT BIOLOGIQUE, PRODUI EQUITABLE, LABEL, TRANSPARENCE


Women’s access, equity and empowerment : Progress and uptake of the Fairtrade gender strategy 2016-2020

Site de files.fairtrade.net, 2020, 156 pages

Ce rapport étudie les progrès de la stratégie de genre mise en place par le réseau Fairtrade entre 2016 et 2020. Ce programme vise trois objectifs : augmenter la participation active et équitable des femmes dans les organisations de petits exploitants, rendre lisible aux femmes et aux filles les avantages Fairtrade, identifier les points de blocage qui entravent cette égalité. Ce rapport s’appuie sur 6 études de cas dans le cadre de coopératives de caféiculteurs. Il présente des exemples de formation sur les normes de genre tels : l’école de leadership de femmes (Guatemala), dont l’objectif es de former des femmes vers des postes de direction, le Programme de formation sur le genre (en Indonésie) ouvert aux femmes et aux hommes ainsi que le projet Growing Women in Coffee (au Kennya). Si des progrès ont été accomplis, des réticences dans le changement des attitudes demeurent autant de la part des hommes que des femmes

Mots clés : GUATEMALA, INDE, INDONESIE, KENYA, SRI LANKA, CANADA, FAIRTRADE INTERNATIONAL, GENRE, AUTONOMISATION, FORMATION, COOPERATIVE, CAFE, CLAC


Fruits et légumes conventionnels et bio : Le lieu d’achat et l’origine ont peu d’influence sur le prix

CLCV – 2020, 9 p. - Site de clcv.org

L’association de défense des consommateurs, CLCV, a mené une enquête en octobre 2020 sur le prix et l’origine de 7 fruits et légumes bio : 409 relevés dans 34 départements. Il en ressort que les produits bio sont, en moyenne, 44 % plus chers que leurs équivalents conventionnels, que le bio est aussi cher en GMS qu’en magasins spécialisés, que l’origine des produits bio n’influence pas le prix. Suite à cette enquête, CLCV attire l’attention des pouvoirs publics sur la difficulté des familles les plus modestes d’acheter des produits bio alors qu’ils encouragent ce type d’achat dans le rapport 2019 de Santé Publique France. Par ailleurs ils invitent les consommateurs à faire attention à l’origine des produits : le bio n’est pas toujours local.

Mots clés : FRANCE ; PRODUIT BIOLOGIQUE, CONSOMMATION, PRIX, COUT