Rapports et études - Juillet 2020

Publié le :

Edition 2020 du baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France

Agence bio – 2020 – 124 p. - Site de agencebio.org

L’enquête annuelle réalisée par l’Agence bio vise à évaluer l’évolution de la consommation de produits biologiques, à identifier les motivations des consommateur.trice.s, les circuits choisis ainsi que les freins auprès d’un échantillon représentatif de la population française. La consommation de produits biologiques est en nette progression, y compris dans les secteurs non alimentaires et en particulier chez les nouvelles générations. Cette augmentation se fait parallèlement à une prise de conscience de l’urgence climatique et à un changement des modes de vie au quotidien. Si le prix n’est plus la barrière principale à la consommation de produits bio, le manque d’informations sur le cahier des charges génère de la méfiance auprès de de certain.e.s consommateur.trice.s. 

Mots clés : FRANCE, PRODUIT BIOLOGIQUE, CONSOMMATION, COMMERCIALISATION, COMMUNICATION, AGRICULTURE BIOLOGIQUE, PRIX, GARANTIE
 


>International cocoa initiative : anual report 2019

INTERNATIONAL COCOA INITIATIVE - 2020, 32 p. - Site de cocoainitiative.org

Ce rapport 2019 évalue les résultats obtenus par l’International Cocoa Initiatives au cours de ces dernières années dans la lutte contre le travail des enfants dans les exploitations de cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana. On constate un résultat positif pour 215 000 enfants de ces communauté. Un système de veille intégré aux chaînes d’approvisionnement et une meilleure prise de conscience des entreprises permettent d’identifier, de prévenir et de remédier en cas de travail d’enfants.

Mots clés : COTE D’IVOIRE, GHANA, CACAO, TRAVAIL DES ENFANT, RAPPORT ANNUEL


 
Le travail dangereux des enfants dans les communautés de Côte d’Ivoire durant la COVID-19 Une analyse rapide basée sur les données recueillies durant le semi-confinement

FONDATION INTERNATIONAL COCOA INITIATIVE, 2020, 5 p. - Site de cocoainitiative.org

Dans cette enquête, l’organisme mesure l’impact du Covid-19 et surtout du confinement sur le travail des enfants dans les familles productrices de cacao en Côte d’Ivoire. Incontestablement, le travail des enfants a subi une nette augmentation durant ces deux mois. Cela peut s’expliquer par la fermeture des écoles, rendant les enfants disponibles pour travailler, combiné à un manque de main d’œuvre adulte causé par la réduction des déplacements ou par la baisse du budget pour les producteur.trice.s.

Mots clés : COTE D’IVOIRE, CACAO, COVID 19, TRAVAIL DES ENFANTS


One bite at a time : Consumers and the Transition to Sustainable Food : Analysis of a survey of European consumers on attitudes towards sustainable food

BUREAU EUROPÉEN DES UNIONS DE CONSOMMATEURS – 2020, 44 p. - Site de beuc.eu

La production alimentaire a un impact néfaste sur la biodiversité et sur les écosystèmes. Cette enquête menée dans onze pays européens cherche à mieux comprendre le rapport des consommateur.trice.s à l’alimentation durable. Malgré une prise de conscience générale et une volonté de changer leurs habitudes alimentaires pour des raisons environnementales, les consommateur.trice.s manquent encore de connaissance sur l’impact réel de leur consommation. Ces dernier.ère.s ont tendance à sous-estimer l’impact de leur consommation et à mal appréhender le concept d’alimentation durable. Face à ces constats, l’organisme BEUC apporte des recommandations pour contrer ces barrières.

Mots clés : UE, CONSOMMATION DURABLE, CONSCIENTISATION, ENVIRONNEMENT, PRIX, PRODUIT, INFORMATION, GOUVERNEMENT


Follow up Study – Assessing the Impact of Fair trade on Poverty Reduction through Rural Development

FAIRTRADE – 2018 - 149 p. - Site de fairtrade.net

Cette étude d’impact vise à mesurer l’influence du commerce équitable sur le développement des zones rurales. Elle prend en considération les trois paramètres du développement durable (économique, social et environnemental) et s’appuie sur une étude comparée de différents secteurs : la banane, le cacao, le café, le thé, le coton et les fleurs. Ce qui ressort c’est que les bénéfices du commerce équitable ne se limitent pas aux producteur.trice.s mais profitent à la communauté et l’environnement en général. Il s’affirme comme un outil efficace de développement durable et de lutte contre l’extrême pauvreté. 

Mots clés : IMPACT DU COMMERCE EQUITABLE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE, , ORGANISATION PAYSANNE, FAIRTRADE INTERNATIONAL, DEVELOPPEMENT RURAL