Actualités - Octobre 2019

Publié le :

CACAO

La bataille du cacao, acte deux

Site de usinenouvelle.com, 11/10/2019

La Côte d’Ivoire et le Ghana, qui représentent à eux deux 60% de la production mondiale de cacao, reprochent aux géants Mars, Nestlé, Barry Callebaut et autres de ne pas respecter l’accord passé en juillet pour une meilleure rémunération des producteurs.


Fairtrade Supports the Implementation of a Living Income Differential of Ghana & Côte d’Ivoire

Site de fairtrade.net, 24/10/2019

Lors du Forum mondial du cacao (23 octobre dernier, Berlin), les gouvernements ivoirien et ghanéen ont décidé que l’industrie du cacao devrait, à partir d’octobre 2020, payer le différentiel entre le cours du cacao et le revenu vital des producteurs. Fairtrade se félicite de cette décision.


Les tablettes de chocolat « Bite to Fight » garantissent un revenu vital aux cultivateurs et aux cultivatrices de cacao

Site de commerceequitablefairtrade.blogspot.com, 06/10/201

Pour ses tablettes de chocolat, Oxfam Fair Trade verse directement à la coopérative installée en Côte d’Ivoire une prime supplémentaire de 1068 dollars pour chaque tonne de cacao achetée, afin d’assurer un revenu vital aux producteurs.


Côte d’Ivoire : cap sur la reforestation->https://www.lepoint.fr/afrique/cote-d-ivoire-cap-sur-la-reforestation-10-10-2019-2340574_3826.php#]

Site du Point, 10/10/2019

80 % des forêts ivoiriennes ont été détruites en 50 ans. La culture du cacao en est largement responsable. Des discussions sur un projet de reforestation pour la période 2020-2030 d’1 milliard d’euros doit avoir lieu en janvier prochain. Ce projet devrait concerner la réhabilitation, le reboisement et l’agroforesterie.


CAFE

Starbucks : Buen café con trabajo esclavo

Site alainet, juin 2019, 2 p.

Au Brésil, il existe encore des quasi-esclaves sur des plantations de café et Starbucks s’approvisionne dans certaines d’entre elles. Les inspections du travail ont publié des rapports où elles dénoncent des nourritures mal saines, des journées de travail de 6h. à 23h., des paiements tronqués,... Et pourtant la loi brésilienne "lista sucia" interdit le travail forcé, la servitude pour dette, les conditions de travail dangereuses ou dégradantes et les journées de travail débilitantes. Starbucks a créé ses propres normes "Café Practices" qui ne prévoient pas de prix garanti ni de protection des travailleurs-ses et ne proposent que des inspections tous de 2 ou 3 ans. Le prix du café est tellement bas que les producteurs ne peuvent respecter la loi. Mais les bénéfices des entreprises telle que Starbucks continuent de croître. De fait, c’est tout un système, enraciné, depuis toujours, qui est malade. Le commerce équitable a le potentiel d’améliorer les moyens de subsistances des agriculteurs et de proposer une autre approche de la filière. Starbucks devrait abandonner son étiquette de café éthique à 99 %. et s’engager avec les autres entreprises vers un commerce équitable au profit des petits producteurs-trices.


Wake up : Six reasons to choose Fairtrade coffee

Site de Fairtrade.net, 01/10/2019

Six raisons pour choisir le café Fairtrade : Il a un bon goût – Le prix Fairtrade est une sécurité pour les producteurs – Les standards Fairtrade permettent de bons contrats – Fairtrade valorise le travail des femmes pour qu’elles deviennent entrepreneurs – Fairtrade aide les producteurs à s’adapter au changement climatique – Un revenu décent pour les producteurs permet d’assurer l’avenir du café


LAIT

Le lait équitable s’internationalise rapidement

Site de commerceequitablefairtrade.blogspot,com, 13/10/2019

La 6e Conférence internationale du lait équitable a réuni pour la première fois, des éleveurs d’Afrique et d’Europe.


CONSOMMATEURS

Les produits alimentaires responsables cartonnent

Site de lsa-conso.fr, 15/10/2019

Les consommateurs veulent donner du sens à leurs achats alimentaires. Les marques et distributeurs ont compris que les produits responsables et équitables sont une arme de séduction. Ce marché a généré 800 millions d’euros en 2018.


« Certains nous ont ri au nez » : les vérités de Nicolas Chabanne, fondateur de C’est qui le patron

Site de entreprendre.fr, 09/10/2019

En un peu plus de deux ans, la coopérative, C’est qui le patron, a généré un volume d’affaires de 150 M€ pour 130 millions de produits vendus. Comment expliquer ce succès ?


GRANDE DISTRIBUTION

Ethiquable : thé, café et chocolat équitables en grande surface

Site du Monde, 03/10/2019

Présentation de la Scop Ethiquable, spécialiste de la vente en grande distribution de chocolat, café et thé équitables et de ses partenariats avec Café Michel et Scop Ti.


Le mal, en vente libre

France Culture, 09/10/2019, 3 mn - Site de « https://www.franceculture.fr»,

Les linéaires des grandes surfaces offrent désormais un large choix de produits équitables. Mais est-il normal d’avoir le choix ?


BIO

Virginie Touré : « Le marché du bio à un fort potentiel en Afrique »

Site de afrique.latribune.fr, 03/10/2019

Les politiques agricoles africaines sont basées actuellement sur des campagnes de distribution massive d’engrais et pesticides. Loin de cette optique, la Société Guinéenne de Développement Durable cherche à promouvoir une agriculture biologique, d’autant plus que la Guinée possède des terres fertiles pour l’agriculture bio.


Découvrez le nouveau directeur général de Biocoop

Site de lsa-conso, 16/10/2019

Eric Bourgeois est le nouveau directeur général de Biocoop.