Derrière le code-barre, des inégalités en chaînes !

Publié le :

Ce rapport lance la nouvelle campagne d’Oxfam qui est axée sur les causes profondes de la souffrance humaine qui sévit dans les chaînes alimentaires, avec des conséquences dramatiques dans tous les pays du monde. Cette analyse est accompagnée de nombreux tableaux statistiques et des témoignages et expériences dans diverses régions. Le pouvoir collossal de la grande distribution permet à celle-ci de décider de tout, tout au long de la chaîne : le prix payé aux producteurs, le formatage de nos habitudes alimentaires,... et de travailler avec des pratiques opaques, voire déloyales. Les impacts d’une telle situation sont désastreux tant au niveau régional que mondial. Partout, on constate que des producteurs de notre alimentation ont des revenus inférieurs au seuil de pauvreté. Leur accès à l’alimentation et/ou à la scolarisation des enfants est difficile. Pour faire face, ils sont parfois dans l’obligation d’abandonner leur terre ou d’avoir recours au travail des enfants, à des emplois précaires, à des horaires excessif et à toute forme de violation des droits humains, alors qu’à l’autre bout de la chaîne les rendements financiers et les salaires des plus hauts responsables sont exorbitants. La grande distribution alimente les inégalités planétaires et ce constat continue à s’aggraver. Il est urgent de rééquilibrer les pouvoirs et de mener des actions à plusieurs niveaux. Les Etats doivent mieux protéger les paysans et travailleurs, mettre un frein aux abus de pouvoir de la grande distribution et promouvoir d’autres modes alimentaires. Quant à la grande distribution, même si certains progrès ponctuels sont à noter, elle doit infléchir sa politique destructrice et négocier pour mieux répartir la chaîne de valeur.

WILLOUGHBY, Robin ; GORE, Tim - Oxfam International, juin 2018, 32 p. - Site de oxfammagasinsdumonde.be

Acceder au document