Les coopératives de café congolaises défendent les victimes de violences sexuelles

Publié le :

Au Nord Kivu, en République démocratique du Congo, les femmes sont doublement victimes. D’une part, elles subissent viols et mutilations par des groupes rebelles et l’armée ; d’autre part, le droit coutumier les prive de l’héritage des terres en cas de veuvage, ce qui est le sort de très nombreuses femmes. Trade for Development Centre (TDC) a décidé d’apporter une aide à ces femmes par une dotation financière spécifique à deux coopératives de café, qui ont mené plusieurs actions : sensibilisation sur le sujet, aide médicale, aide juridique, mise en place d’un système de microcrédit. Ce projet, qui a montré toute sa pertinence, est maintenant terminé mais il reste beaucoup à faire pour les femmes congolaises sur le terrain.

Trade for Development Centre (TDC), 2016, 12 pages - Site de issuu.com

Accéder au document