Eduquer au commerce équitable : L’émergence du label Ecoles de commerce équitable en France

Publié le :

Le label Ecoles de commerce équitable ne vise pas un produit ou une organisation, il cherche à mettre en valeur un territoire pour développer la sensibilisation et l’action locales. Cette labellisation existe déjà au Royaume uni, Allemagne et Belgique. Quant à la France, elle démarre ce processus. Pour obtenir ce label, l’établissement scolaire a l’obligation de faire valider la démarche par son conseil d’administration. Puis il doit progressivement former la communauté éducative, acheter des produits équitables, communiquer sur les événements en faveur du commerce équitable, favoriser des partenariats et des jumelages autour du commerce équitable. Six établissements, en France, ont déjà obtenu ce label, une dizaine d’autres est intéressée. C’est un jury externe qui a labellisé ces premières labellisations. Il a pu constater l’intérêt de cette démarche par la création d’un maillage avec d’autres acteurs locaux et/ou avec d’autres établissements scolaires. Par contre, le manque d’implication de la collectivité locale, dans certain cas, peut être un frein. Et il faudrait apporter une attention particulière à ne pas faire reposer le projet sur une petite équipe de bénévoles mais bien sur l’institution elle-même. Par la suite, il y aura d’autres évaluations : autoévaluation avec une grille qui permet à l’établissement d’évaluer son niveau d’engagement et ses progrès, une évaluation par ses pairs qui permettra de tisser un réseau d’écoles avec partage des pratiques. Pour affiner ces constats, d’autres études d’impact devront être entreprises.

Revue Internationale des Etudes de Développement, n°240, 4ème trimestre 2019, p. 179-185 - Paris, Editions La Sorbonne