Made in Ethiopia : Challenges in the Garment Industry’s New Frontier

Publié le :

BARRETT, Paul M. ; BAUMANN PAUCY, Dorothée - NYU Stern Center for Business and Human Rights – 2019, 24 p, - Site de issuu.com

Le gouvernement éthiopien multiplie ses efforts pour attirer les investisseurs étrangers, en particulier dans le secteur du textile, en octroyant des exemptions d’impôts et de douanes et en faisant valoir le faible coût de sa main d’oeuvre. Le projet gouvernemental, qui s’appuie sur des prêts étrangers représentant des billions de dollars, a déjà construit 9 parcs industriels équipés de technologies modernes et d’infrastructures, dont le parc industriel de Hawassa situé à 140 miles de Addis Ababa et qui emploie 25 000 travailleurs. Une trentaine devrait voir le jour d’ici 2024. Cependant de nombreuses difficultés émergent. Les salaires, très inférieurs à ceux des ouvriers du textile du Kenya ou du Bangladesh, avec 26 $ par mois, sont totalement inadaptés au contexte local. Les conditions de logement, nourriture et transport sont déplorables. Pour les employés, issus de familles rurales pauvres, la discipline des entreprises et l’encadrement asiatique sont mal perçus. Des conflits ethniques entre travailleurs perturbent également le travail. De courtes grèves ont éclaté. Fort de tous ces constats, ce rapport propose des recommandations pour le gouvernement : prendre ne compte les tensions éthniques qui sont une grande manace à court terme ; établir un salaire minimum ; rationaliser l’accès et le coût du transport vers le port de Djibouti, améliorer les processus administratifs et en particulier numériser les démarches douanières. Des recommandations aux industriels occidentaux sont aussi formulés : les entreprises doivent adapter leur stratégie aux réalités locales ; construire des logements décents et accessibles fiancièrement ; proposer des formations ; avoir des perspectives à long terme et ne pas vouloir des marges bénéficiaires importantes et immédiates ; proposer des contrats pluriannuels et commander dans l ’immédiat des produits simples ; permettre l’expression des « comités des travailleurs »

Accéder au rapport