Le monde dans nos tasses : Trois siècles de petits déjeuners

Publié le :

Café, thé, cacao... 3 boissons familières mais qui n’ont rien d’européennes. Elles se sont imposées pour le rituel du premier repas de la journée progressivement des tables princières au XVIIIème siècle à tous à partir du XXème siècle. Pour acheminer ces denrées tropicales jusqu’au monde occidental, il a fallu organiser tout un réseau commercial et de transport maritime. L’offre a dû s’accroître d’où la création de plantations exigeant une nombreuse main d’oeuvre laborieuse et bon marché, voire d’esclaves. Puis la mécanisation nécessaire des traitements post-récoltes - surtout pour le cacao et le café – a évolué en industrialisation et à l’émergence de grands groupes agroindustriels. Cette étonnante histoire de nos petits déjeuners reflète l’évolution économique du monde, l’histoire de la mondialisation et des relations Nord/Sud au cours des 3 derniers siècles.

GRATALOUP, Christian – Armand Colin, 2017, 256 p.