Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

Publié le :

Une pétition est organisée par AchACT pour soutenir les 208 travailleuses de Chung Fai, usine de textile au Cambodge, qui ont été licenciées sans préavis. Celles-ci luttent depuis plusieurs mois pour obtenir le paiement de leurs arriérés de salaires et des indemnités légales. Aujourd’hui, ces travailleuses exigent que les marques clientes prennent leurs responsabilités. Marks & Spencer, pour qui les travailleuses fabriquaient des vêtements depuis des années, nie tout lien avec l’usine et se cache derrière l’excuse de la sous-traitance non-autorisée.

AchAct, septembre 2017

Soutenez la pétition