Fairtrade : Going Beyond Certificates Empirical Nuance of Drivers and Barriers to Transform the Global Coffee Sector

Titre Fairtrade : Going Beyond Certificates Empirical Nuance of Drivers and Barriers to Transform the Global Coffee Sector
Lien hypertexte Site de pub-data.leuphana.de
Auteur RATHGENS, Julius
Date 2022
Pagination 92 p.
Notes Travail universitaire - Fakultät Nachhaltigkeit der Leuphana Universität Lüneburg zur Erlangung des Grades, Doktor der Philosophie
Résumé Avec l’émergence de chaînes de valeur globales, la mondialisation est l’une des forces les plus puissantes de la persistance de modèles de production et de consommation insoutenables. Le marché global du café en est un exemple flagrant, puisqu’il engendre de nombreuses questions de durabilité, telles que la pauvreté chronique des caféiculteurs ou la dégradation des écosystèmes. De nombreuses interventions sont tentées, qu’elles émanent du secteur public ou privé, pour essayer d’améliorer la gestion des chaînes de valeur et diriger les entreprises vers des trajectoires plus durables. Toutefois, les chaînes de valeur globales sont enfermées dans un cercle vicieux, de sorte que se pose la question de l’efficacité réelle des interventions pour changer le système. Avec le changement climatique et la persistance des questions de justice sociale considérées comme des accélérateurs de changement, la société civile appelle à une transformation radicale des modèles de production et de consommation. Ce mémoire s’appuie sur le concept des sphères pratique, politique et personnelle pour mettre en lumière leurs interactions qui offrent le plus grand potentiel vers une transformation durable, sachant que le point d’intersection des sphères constitue le nœud des barrières empêchant tout changement radical de modèle. Le document envisage donc trois perspectives : la perspective scientifique, qui s’appuie sur une revue systématique des alternatives existantes ; la perspective productive, qui analyse le réseau multipartite des enjeux économiques, sociaux et environnementaux des caféiculteurs ougandais et leur adaptabilité en matière de gestion ; la perspective consumériste, qui croise l’analyse d’un rapport sur les consommateurs allemands et d’un modèle d’équation structurel pour mesurer les écarts de conscientisation des consommateurs. Ces trois perspectives fournissent une base d’étude empirique de la connexion des trois sphères, en ce qu’elle éclairent les barrières réelles à leur point d’intersection. La perspective scientifique confirme que cette étude porte essentiellement sur le marché certifié commerce équitable et que l’efficacité des labels n’excède pas la sphère pratique. La perspective productive montre que les caféiculteurs ougandais mettent en œuvre une culture à la ferme (sphère pratique) mais que leurs structures supports excèdent rarement des échanges informels avec les membres de leur communauté locale (sphère politique). La perspective consumériste met en exergue les contraintes sociales subies par les consommateurs (sphère politique) qui créent un fossé entre leurs intentions et leur comportement réel, malgré leur conscientisation croissante vis-à-vis d’une consommation responsable et durable (sphère personnelle). En conclusion, le document propose deux approches en vue du développement ultérieur du cadre de transformation, considéré comme une quatrième sphère appelée la “force planétaire”, afin d’inclure la notion de transformation “forcée” ou radicale (qui apparaît déjà dans différents contextes) dans la perspective politique.
Organismes cités Fairtrade : Au-delà de la certification : Analyse empirique des moteurs et barrières à la transformation du secteur du café

Mots-clés thématiques

Mots-clés géo