Clôture des Etats Généraux de l’Alimentation : le commerce équitable intégré à la feuille de route de la politique de l’alimentation

Publié le :

Suite aux Etats Généraux de l’Alimentation, le gouvernement s’engage à mettre en place un nouveau plan d’action pour le commerce équitable. Il reconnait ainsi les impacts positifs des principes du commerce équitable : une relation commerciale juste entre les différents acteurs, une rémunération stable et correcte pour les producteurs qui peuvent ainsi faire évoluer leurs pratiques vers une agroécologie. Il est nécessaire cependant de protéger ces producteurs de la concurrence internationale, en particulier par une attention spécifique lors de traités internationaux (CETA, TAFTA). Pour soutenir le commerce équitable, quelques pistes sont envisagées : créer des dispositifs d’éducation à la consommation responsable, valoriser les bonnes pratiques de production, soutenir les plate-formes régionales de commerce équitable dans différentes régions du monde, augmenter le nombre de filières, mettre en œuvre des pratiques éthiques dans les restaurations collectives, finaliser la reconnaissance publique des labels privés du commerce équitable,...

COMMERCE EQUITABLE FRANCE - décembre 2017, 2 p.

Accéder au document