"On doit replacer l’alimentation au centre de nos existences"

Publié le :

Entretien avec Olivier de Schutter qui souhaite une mutation urgente de nos modes alimentaires qui passe par les principes suivants : démocratiser le bio et le rendre accessible à tous ; accélérer la durabilité de l’agriculture bio ; mettre en évidence la vérité des prix et obliger l’agriculture conventionnelle à internaliser ses coûts sociaux et environnementaux ; encourager des pratiques alimentaires vertueuses ; remettre à plat les rapports avec les producteurs afin qu’ils bénéficient d’une rémunération équitable ; assurer la sauvegarde des petites et moyennes exploitations pour lutter contre la désertification et pour préserver les paysages ; défendre la biodiversité qui est absolument nécessaire à la pollinisation ; se passer de chimie et faire plus de recherche dans ce sens ; accepter de payer une main d’œuvre supplémentaire dans l’agriculture biologique pour économiser sur les engrais et augmenter les prix de vente des produits ; maintenir l’élevage qui est indispensable pour fertiliser les sols et entretenir les prairies qui sont des puits de carbone.

DE SCHUTTER, Olivier – L’Echo (Belgique), 14 décembre 2020 - Site de lecho.be

Accéder au document