Du cacao illégal dans le chocolat suisse

Publié le :

Cette enquête journalistique, diffusée à la télévision suisse, s’intéresse au cacao illégal en Côte d’Ivoire cultivé dans des parcs protégés d’où une déforestation catastrophique de la région. Nestlé, dans sa communication, annonce que sa branche de chocolat Cailler n’utilise que du cacao légal. Cette enquête montre qu’il n’y a pas de traçabilité du cacao récolté et que les fèves de toute provenance sont mélangées, ce qui est connu de toutes les acteurs de la filière. Pour sa réputation, Nestlé a mis en place un plan cacao qui prévoit la construction d’écoles. Même si 3 classes existent, elles ne se trouvent pas à l’emplacement prévu ce qui prouve le désintérêt de cette multinationale pour ce plan. Avant la parution de l’émission, Nestlé a fait savoir qu’il contrôlerait la véracité de cette enquête.

Emission RTS, 20janvier 2019, 17 mn.

Accéder à l’émission