H&M : la promesse d’un salaire vital n’aboutit qu’au maintien de salaires de misère

Publié le :

Signer la pétition

En novembre 2013, H&M annonçait que tous ses fournisseurs allaient mettre en place des modalités pour un paiement équitable des ouvriers de la confection. Cela concerne environ 850 000 travailleurs. Qu’en est-il aujourd’hui ? Ce rapport fait une synthèse de l’enquête menée auprès de 6 de ses fournisseurs, au cours du printemps 2018, en Bulgarie, en Turquie, en Inde et au Cambodge. Les salaires de misère complétés de violation de la législation du droit du travail et des droits humains restent la règle. Des tableaux présentent des échelles de salaire – dans chacun de ces pays - : salaire minimum légal, seuil de pauvreté, revenu minimum pour une vie décente, salaire vital,... ce qui permet de situer le salaire moyen de ces ouvriers. Il existe un rapport complet de cette enquête.

COLLECTIF DE L’ETHIQUE SUR L’ETIQUETTE, 2018, 18 p. - Site de ethique-sur-etiquette.org

Accéder au document