Sélection

Publié le :

PRIX JUSTE

SÉLECTION DE DOCUMENTS

Pour aller plus loin, consulter le catalogue du CDTM : fonction "Rechercher" sur la page d’accueil et/ou demander au CDTM


Le vrai coût des prix bas

Le prix bas est une spirale infernale. La course au prix bas tire tout le monde vers le bas et tout le monde est perdant. Le prix bas est inférieur au prix juste dont la valeur est équitablement répartie. Le prix bas ne prend jamais en compte tous les coûts cachés qui sont externalisés sur d'autres postes. Toutes les formes de promotions au prix de plus en plus bas entraînent surconsommation et gaspillage. Et, pour maintenir les prix bas, les industriels et les distributeurs mettent en place des stratégies néfastes pour aller chercher leurs marges par ailleurs. Cependant, les consommateurs expriment d'autres attentes. Ils veulent plus de transparence sur les prix et les modes de production et ils sont sensibilisés au revenu décent. De nombreux exemples voient le jour de la part d'industriels, de distributeurs pour proposer d'autres modes de fonctionnement. Et le consommateur répond favorablement à ces initiatives. Il est indispensable de faire preuve d'imagination pour sortir de cette logique du moins disant.

Next Practices ; Mes courses pour la planète - 2018/02 - 31 p. - Rapport


Prix équitables en France : enjeux et pratiques pour un partenariat entre paysans, commerçants et consommateurs

Il s’agit de la synthèse de ce séminaire qui a réuni des acteurs et des chercheurs du mouvement équitable. C'est dans un contexte de crise agricole que se sont réunis acteurs et chercheurs, afin de réfléchir sur la nécessité de mettre en place des modèles économiques et écologiques rémunérateurs et pérennes pour les éleveurs et agriculteurs. Le double objectif de ce séminaire était d'une part de nourrir la réflexion des porteurs de projets, des collectivités et des acteurs du commerce équitable et de l'agriculture paysanne ; de l'autre, alimenter le débat sur la question du prix équitable en amont et en aval des filières à travers le partage d'expériences et la mutualisation d'outils novateurs.

PFCE (Plate-Forme pour le Commerce Équitable) - 2016 - 12 p. - Colloque


Salaire vital versus salaire équitable

Le prix juste, promut par les organisations de commerce équitable, permet-il de payer un salaire vital aux producteurs ? Il existe plusieurs obstacles pour trouver le bon curseur dans l’estimation d’un salaire vital : difficulté d’une bonne définition, variabilité des niveaux de vie, incidence sur le prix final et risque de perte du marché. Actuellement il faut mieux parler de salaire équitable qui est au-dessus des salaires minimum légaux mais n’atteint pas un salaire vital. Cependant progresser vers un salaire vital demeure un objectif des plus grandes organisations de commerce équitable. Des études ont été réalisées et ont permis de formuler des recommandations. Des ateliers de travail sont prévus lors de la prochaine assemblée générale de WFTO.

2014/04 - 4 P. - Article

Lire le document


Prix et salaires équitables : une perspective européenne

Lors d'une réunion organisée par WFTO Europe, les participants ont cherché à donner une définition au "prix équitable" et à un "salaire minimum vital". Tout en reconnaissant que ces notions ne se mesurent pas, ils ont tenté de définir le prix équitable comme un prix se calculant à partir des coûts de production et non du prix du marché, auquel on ajoute les coûts sociaux et environnementaux. Ce prix doit être adapté aux circonstances locales et doit être établi en concertation avec les producteurs et toutes les autres parties prenantes de la filière. Quant au salaire minimum vital c'est un niveau de salaire qui offre au travailleur la possibilité de faire vivre sa famille, de se respecter et d'avoir le temps de vivre sa vie de citoyen.

2013/02 - 4 p. - Article

Lire le document

Prix juste