Sélection

Publié le :

Pour aller plus loin, consulter RECHERCHER de notre site et/ou demander au CDTM

Les Français, la consommation écoresponsable et la transition écologique

Ce sondage IFOP a été commandité par WWF France. Il montre que 70 % des Français sont prêts à consommer des produits plus responsables (produits labellisés, produits locaux, produits plus rémunérateurs pour les producteurs). Ils sont prêts à diminuer leur consommation en protéines animales. Ils souhaitent une meilleure information sur la qualité des produits alimentaires (pesticides entre autre) et davantage de transparence sur les prix. Ils sont favorables à une aide publique pour développer une agriculture écoresponsable. Ils souhaitent une meilleure concertation entre les ministères de l'agriculture et celui de l'environnement

IFOP - 2017 - 30 p. - Rapport

Lire le document


Les Chiffres de la Consommation Responsable – Edition 2016 : Evolutions et tendances

9ème édition de ce rapport annuel qui, à partir de chiffres effectifs (en valeur et en volume), analyse pour la France la consommation des ménages par secteur : alimentation, énergie, transports, habitat, tourisme, finances,... L'année 2015 pourrait être une année charnière avec un changement profond pour une consommation plus responsable. Pour une large majorité des Français, il s'agit de consommer mieux et autrement et de privilégier les produits locaux, éthiques, moins polluants et ecolabellisés.

MES COURSES POUR LA PLANETE - 2016 - 32 P. - Rapport

Lire le document


La Vie Happy, changer les comportements pour changer le monde

Ce rapport a été réalisé par Mes Courses pour la Planète en partenariat avec l’Ademe, Ikea, et l’Institut de Liaisons et d’Etudes des Industries de Consommation. En partant du constat que les approches actuelles pour changer les comportements de consommation ne sont pas suffisantes, l’étude cherche à trouver les leviers qui pourraient activer de nouvelles pratiques positives. Elle met en exergue des très nombreux exemples d’initiatives concrètes et innovantes et fait appel à de nombreux experts variés. Puis elle dresse des recommandations par catégories d’acteurs : entreprises, médias, pouvoirs publics.

2016 - 71 P. - Rapport

Lire le document


Market Research on Customers’ Awareness, Opinion and Understanding of Ethical Labels in South Africa Results

Cette enquête auprès du grand public sud-africain cherchait à identifier sa connaissance des labels éthiques et de leur compréhension par les consommateurs ainsi que ses habitudes d'achat de produits éthiques. Les résultats de cette enquête qui a porté sur 1700 entretiens montre qu'une forte majorité des Sud-Africains sont bien conscients des enjeux environnementaux mais n'a pas une connaissance suffisante des labels éthiques et/ou durables, même si cette connaissance est un peu supérieure parmi la population blanche et les personnes les plus aisées. Il est à noter que l'étiquetage erroné des produits est courant en Afrique du Sud ce qui entraîne une perte de confiance des consommateurs. Cependant si des informations correctes et compréhensibles sont associées aux logos, elles permettraient de rendre les consommateurs plus attentifs.50 % des consommateurs interrogés auront davantage tendance à acheter un produit si celui-ci porte le logo Fairtrade, et 25 % d’entre eux sont tout à fait disposés à acheter des produits Fairtrade, quelqu’en soit le prix.

2017 - 119 P. - Rapport

Lire le document


Hot Beverages in Kenya and East Africa : Opportunities for Fairtrade certified tea, coffee and powdered hot drinks brands

Trade for Development Centre et Fairtrade Africa ont commandité cette étude de marché sur le thé, le café et le cacao en Afrique de l'Est. Ces 3 denrées font l'objet d'une consommation locale importante. Cette étude analyse l'ensemble de ces filières au Kenya, en Ouganda, au Burundi, en Tanzanie et au Rwanda. tant au niveau des circuits conventionnels que des circuits éthiques avec certification. Elle montre qu'une part importante de la production est certifiée Fairtrade mais que les consommateurs locaux ont une connaissance très faible des produits éthiques et des certifications qui y sont associés donc ils achètent peu les produits Fairtrade (moins de 1 %). Par contre, ces consommateurs sont sensibles aux valeurs portées par le mouvement Fairtrade. S'ils en avaient une meilleure connaissance, les produits Fairtrade pourraient avoir un fort potentiel de croissance.

2017/06 - 131 p. - Rapport

Lire le document


Que nous enseignent les études de consommateurs sur la capacité du commerce équitable à être un outil de développement ?

Résumé : «Que nous enseignent les études de consommateurs sur la capacité du commerce équitable à être un outil de développement ? Dans une première partie, il ressort des principaux résultats des études récentes que l’achat engagé ou la consommation responsable englobant les achats équitables correspond à une tendance de fond. Cependant, elle demeure cantonnée à un marché de niche. Pour autant, les consommateurs dans leur majorité se disent prêts à s’engager en faveur d’achats responsables s’ils ont l’assurance des impacts de leur effort financier, s’ils peuvent être confiants dans la qualité sociale et environnementale des produits et enfin si l’engagement s’ancre dans un espace précis en faveur de producteurs ou salariés que ce soit ici et/ou là-bas.»

BEJI BECHEUR, Amina - 2012/05 - 7 p. - Article universitaire

Lire le document


Comportements, attitudes et opinions des personnes vivant en Belgique par rapport au commerce équitable

4ème édition de ce baromètre commandité par l’organisme Trade for Development (CTB) de l’agence belge de coopération au développement. Cette enquête porte essentiellement sur la notoriété du commerce et tourisme équitables pour la population vivant sur le sol belge, la connaissance des concepts, les comportements d’achat. Un Belge sur deux a acheté un produit équitable au cours des 12 derniers mois, mais moins de la moitié de la population se sent concernée par ce modèle économique.

TRADE FOR DEVELOPMENT - 2014 - 60 P. - Rapport

Lire le document


Les Français et le développement durable : Typologie des consommateurs : radicalisation et impatience

Cette étude donne un comparatif avec les résultats obtenus en 2011 et analyse l’évolution de différents groupes de consommateurs. Les Français, globalement, sont de plus en plus conscients des impacts de leurs achats sur l’évolution économique et le développement durable. Les moins engagés commencent à agir. Consommer local, consommer mieux qualitativement, consommer « malin », éviter le gaspillage semblent des tendances fortes.

ETHICITY - 2013/09 - 33 P. - Rapport

Lire le document

Consommateurs