La conso s’engage : séduire des salariés de la jeune génération

Publié le :

On ne compte plus les plans de recrutement pour attirer les moins de 25 ans ! Des formations rémunérées, des écoles dédiées sont imaginées pour séduire les hauts potentiels car le commerce et l’industrie ont besoin de cette main-d’œuvre, pour pallier le turnover et assurer le renouvellement des générations dans les entreprises. Mais alors, pourquoi le taux de chômage des 15-24 ans dépasse les 20 % ? Au-delà de la nécessité de travailler, les jeunes veulent désormais être séduits et trouver du sens dans leur job. Il faut donc s’atteler à la « marque employeur », pour certes proposer un travail, mais aussi offrir un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. En dépit de ses attentes parfois contradictoires (rêve de start-up et sécurité d’un grand groupe), la jeune génération veut pouvoir s’investir, donner du sens à son travail et être fière de son entreprise.

Accéder à l’article - Document payant

LSA, 2022/01/12 – Site de lsa-conso.fr