Perception du concept de sobriété et pratiques de consommation

Publié le :

La sobriété suscite une large adhésion de principe d’après le sondage mené auprès d’un panel d’un millier de Français métropolitains et de plus de 500 Parisiens. Les 25-34 ans, les CSP + et les parents avec enfants sont plus enclins à prévoir une dimination de leur consommation, en particulier dans les secteurs de l’alimentation, des vêtements et de l’énergie. Cependant les catégories sociales plus limitées en terme de budget sont également réceptifs au concept de sobriété. Il s’agit surtout de consommer autrement (plus local, éviter le rachat de neuf...). Mais les Français veulent garder la liberté de leur consommation. Ils sont favorables à cette démarche de sobriété mais peu le réalise. Il existe donc un fort potentiel pour développer des pratiques plus sobres. L’Economie sociale et solidaire peut jouer un rôle dans la promotion de la sobriété.

VIAVOICE, PACTE CIVIQUE, FONDATION CREDIT COOPERATIF - Mai 2021, 42 pages - Site de pactecivique.fr

Accéder au document