La souveraineté alimentaire sera paysanne ou ne sera pas

Publié le :

Cette tribune a été publiée dans Libération par un Collectif d’associations. La souveraineté alimentaire est fondée sur le rôle central des paysan nes. Ce sont eux, elles qui permettent de faire face aux crises alimentaires, climatiques et écologiques de nos territoires. Il faut des paysan nes rémunérés dignement , une régulation des marchés, des prix justes et stables pour les producteur trices. Il faut arrêter les accords de libre échange et les subventions à l’industrie agroalimentaire. Il faut une loi foncière qui préserve et répartisse les terres, des soutiens financiers à la transition agroécologique. Cette agriculture a besoin de bras et il faut soutenir cet emploi. Le métier de paysans est d’utilité publique.

Accéder au document

Liberation.fr, 12 mai 2020