Cultures de rente : coton biologique - Label bio utilisant le standard GOTS

Titre Cultures de rente : coton biologique - Label bio utilisant le standard GOTS
Lien hypertexte Site de « https://agritrop.cirad.fr »
Auteur CIRAD
Date 2020/08
Pagination 44 p.
Résumé Résumé : « La culture d’exportation ou de rente imposée est celle du coton biologique, tenant compte des spécificités de l’agriculture burkinabè. Le choix est fait sur la base d’un certain nombre de critères. Ces critères sont : l’innovation responsable, l’innovation ouverte (partenariat multi acteurs) et l’intérêt stratégique pour le pays. S’agissant du choix des cas d’innovation, la première étape a consisté à lister les cas d’innovation dans chaque sous système. Nous avons préalablement listé les cas d’innovation dans le coton bio sur la base de la littérature et des entretiens avec des personnes ressources et des experts du domaine. Par la suite, un atelier interne de validation des cas a été organisé. Au cours de cet atelier, nous avons présenté et motivé la liste des différents cas. Des discussions ont été menées. Ces discussions/échanges ont porté sur la justification et la pertinence du cas en question. Ainsi à la fin des échanges, un choix définitif a été opéré.Pour le sous-système d’innovation lié aux cultures d’exportation ou de rente, le casd’innovation retenu pour la conduite de l’étude est le Label bio. Le choix du Labelbio s’explique par son caractère innovant en ce sens que l’on passe du coton conventionnel au coton bio. Si un grand nombre de producteurs ont adopté cette nouvelle variété de coton, toutefois, il existe des polémiques dans les principales zones cotonnières du pays, avec des intentions manifestes de retour au coton conventionnel. Cet état de fait constitue un argument militant de plus pour le choix de ce cas d’innovation afin de mieux cerner son processus de mise au point et de diffusion.»

Mots-clés thématiques

Mots-clés géo

Type de document