Analyse de la durabilité du café : production et consommation en Amérique

Titre Analyse de la durabilité du café : production et consommation en Amérique
Lien hypertexte Site de « https://savoirs.usherbrooke.ca »
Auteur SCHWANKNE, Jennifer
Date 2019/07
Pagination 93 p.
Notes Mémoire étudiant - Université de Sherbrooke, Maîtrise en environnement.
Résumé Résumé : «L’objectif de cet essai est d’analyser la durabilité de la production et de la consommation du café dans le contexte de l’Amérique dans le but d’émettre des recommandations. La problématique provient du fait que le café est un produit cultivé dans les pays de l’hémisphère sud, alors qu’il est grandement consommé dans les pays de l’hémisphère nord. Il existe alors une certaine inégalité socio- économique entre les producteurs et les consommateurs. Cela dit, les organismes de certification internationaux travaillent à la diminution de ces inégalités pour améliorer la qualité de vie des agriculteurs en plus de tenter de limiter les impacts de la culture sur l’environnement. Au niveau de la production du café, la durabilité est remise en doute dû aux changements climatiques qui affectent la position géographique des plantations en plus d’influencer leur rendement. Aussi, la culture en totale exposition au soleil actuelle est à l’origine de la déforestation de nombreux territoires, comme le Cerrado et la forêt atlantique au Brésil. Ce problème s’accentuera avec la hausse de la consommation. D’un point de vue socio-économique, le prix du café fixé par l’Organisation mondiale du commerce peut parfois être très bas et instable, rendant précaire la qualité de vie des producteurs. Finalement, les différentes méthodes d’infusion contribuent aux impacts environnementaux liés à la consommation, comme l’utilisation d’eau et la production de matières résiduelles. L’analyse révèle que les organismes, comme Fairtrade et Rainforest Alliance, jouent un rôle important quant aux conditions de travail des producteurs et la préservation de l’environnement. Dans certains cas, il peut cependant être difficile d’établir un lien direct entre certains bénéfices et ladite certification, et l’équité du commerce équitable est discutable. Au terme de l’analyse, les recommandations émises sont de privilégier l’achat de café certifié, mais aussi de revoir la distribution des profits au sein de la chaîne commerciale. Il est également recommandé de miser sur la recherche d’une espèce de caféier hybride qui s’adaptera aux futures réalités climatiques. Finalement, il est recommandé pour les consommateurs de modifier leurs habitudes d’infusion du café pour limiter leurs impacts environnementaux.»

Mots-clés thématiques

Mots-clés géo