Rapports et études - Septembre 2021

Publié le :

Placing fairness at the heart of climate ambitions

Septembre 2021, 6 pages - Site de fairtrade-advocacy.org

Ce document de position, publié à la veille de la COP 26, est signé par une vingtaine d’organisations de commerce équitable. Il revendique le rôle très important des petits agriculteur.trices, artisan.nes dans la résolution climatique. Les petits fermier.ères travaillent la terre, nourrissent le monde, sont obligés de trouver des solutions concrètes pour surmonter les dérèglements climatiques qu’ils subissent. Ils font partie de la solution pour un future durable. Leurs voix doivent être entendues. C’est l’objectif du mouvement Fair Trade qui plaident entre autre, pour qu’ils reçoivent des revenus justes et décents, qu’ils puissent accéder à des chaînes d’approvisionnement équilibrées entre tous les acteur.trices, qu’ils aient accès au financement climatique. Les entreprises, même si certaines le font déjà, doivent accentuer leur responsabilité sociale et économique pour que tous les partenaires commerciaux s’engagent ensemble à absorber les coûts de transformation nécessaire pour un avenir durable. La législation sur les comportements des entreprises doit se renforcer car des solutions contraignantes – et non basées sur le volontariat - sont nécessaires. Et il faudrait que des initiatives nationales et régionales émergent en faveur de modèles économiques alternatifs intégrant la protection des droits humains et environnementaux. Le mouvement Fair Trade considère cette dimension d’équité sociale indispensable pour atteindre l’objectif d’un développement économique et social durable, commercialement viable.

Mots clés : ALIMENTATION, PRODUCTEUR, CERTIFICATION, RESPONSABILITE DES ENTREPRISES, CHANGEMENT CLIMATIQUE, ANALYSE CRITIQUE, POLITIQUE, COP 26


Etude des démarches de durabilité dans le domaine alimentaire : rapport d’analyse transverse

BASIC – septembre 2021, 58 pages - Site de lebasic.com »

Le système alimentaire mondial actuel n’est plus durable tant sur le plan environnemental que socio-économique. Une profusion de labels, certifications, démarches de progrès ont vu le jour ces dernières années rendant compliquée leur lisibilité pour les consommateurs, les restaurateurs et les responsables des achats. Cette étude du Basic - commanditée par Greenpeacce et WWWF – développe une méthodologie permettant d’évaluer les impacts de démarche de durabilité de 11 labels et démarches de progrès dans le domaine alimentaire sur 14 enjeux environnementaux et socio-économiques. A partir de ce travail, des propositions sont formulées : proposer un outil d’analyse ouvert à tous pour évaluer et réviser les démarches alimentaires ; conditionner le soutien public aux impacts des démarches et non à leurs intentions affichées ; éclairer les arbitrages politiques au coeur de l’année 2021.

Mots clés : ALIMENTATION, PRODUCTEUR, CERTIFICATION, RESPONSABILITE DES ENTREPRISES, CHANGEMENT CLIMATIQUE, ANALYSE CRITIQUE, METHODOLOGIE, POLITIQUE


A Multi-Billion-Dollar Opportunity : Repurposing agricultural support to transform food system

FAO, PNUD, PNUE – 2021, 28 p. - Site de fao.org

Actuellement le soutien financier à l’agriculture, au niveau mondial, est de 540 milliards de dollars US et il ne donne de résultats satisfaisants ni pour l’environnement ni pour la santé humaine. Les mécanismes publics de soutien (tels des incitations par le prix et subventions) entravent, dans de nombreux cas, la transformation nécessaire vers des systèmes alimentaires plus sains, plus durales, plus efficaces. Il faudrait éliminer les soutiens les plus nocifs qui vont à l’encontre des objectifs de l’Accord de Paris et les réaffecter vers de nouveaux investissements, recherches,...

Mots clés : FAO, PNUD, PNUE, POLITIQUE AGRICOLE, SUBVENTION, SANTE, ENVIRONNEMENT, CLIMAT, SYSTEME ALIMENTAIRE, REFORME


Baromètre de l’engagement des entreprises

OBSOCO - septembre 2021 - Site de lobsoco.com

D’après une enquête menée par l’Observatoire Société et Consommation, les Français estiment que les entreprises ne sont pas assez, voire pas du tout, impliquées dans les questions environnementales. ctivement pour le bien commun. Les entreprises doivent miux informer les consommateurs des actions menées et les convaincre de
la crédibilité de leurs engagements.

Mots clés : FRANCE, ENTREPRISE, RSE, OPINION PUBLIQUE


Guide pour la rédaction d’un droit de l’économie Sociale et Solidaire

Site de base.socioeco.org, 2021, 185 pages

Ce dossier est une étude approfondie de l’Economie Sociale et Solidaire : ses racines historiques, ses évolutions, un état des lieux des pratiques en France et dans beaucoup d’autres pays, des éléments législatifs, des définitions, des interrogations,... L’objectif de cette étude est de fournir tous les éléments utiles à la rédaction d’un droit de l’économie sociale et solidaire (cadre juridique et cadre institutionnel). L’ESS répond aux enjeux de notre temps et il faut donc contribuer à son évolution.

Mots clés : MONDE, ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDIRE, ANALYSE, LESGISLATION