Rapports et études - Mars 2020

Publié le :

The invisible women behind our chocolate

FAIRTRADE FOUNDATION – 2020, 20 p. - Site de fairtrade.org.uk

Comment une nation, comme la Grande Bretagne, amoureuse du chocolat peut-elle accepter les conditions de vie exécrables des producteurs de cacao, et en particulier celles des femmes, présence invisible mais indispensable dans les explopitations cacaoyères ? Seulement 25 % des femmes possèdent une exploitation de cacao mais plus petite, mal située et moins rentable. Dans les exploitations tenues par les hommes, les femmes sont rarement prises en considération et ne participent pas aux décisions. Ces femmes sont invisibles aux acteurs du maché et aux politiques. Leurs conditions de vie sont peu étudiées par les chercheurs. Ce rapport donne des recommandations au gouvernement britannique, aux fabricants de chocolat, aux commerçants et aux détaillants pour qu’ils prennent des engagements ambitieux. Il recommande, entre autres, que chacun rejoigne « l’Alliance on Living Income in Cocoa » ; que le gouvernement britannique – même s’il n’est plus membre de l’Union européenne – fasse pression auprès des autorités européennes pour qu’il légifère sur le secteur du cacao ; que les actions spécifiques entreprises dans les pays producteurs prennent en compte la question de genre.

Mots clés : COTE D’IVOIRE, GHANA, ROYAUME UNI, CACAO, FEMME, FAIRTRADE INTERNATIONAL, INDUSTRIE CHOCOLATIERE


EU Competition Law and Sustainability in Food Systems

FAIR TRADE ADVOCACY OFFICE – février 2019, 62 pages - Site de responsibleglobalvaluechains.org

Le droit européen de la concurrence pour les filières alimentaires doit être repensé. Actuellement il est fondé sur le bien être des consommateurs et le droit d’accès à une alimentation saine et suffisante pour tous. Ce rapport cherche à pointer les insuffisances de cette loi et les difficultés de son application. Il montre, entre autres, que cette loi n’empêche pas la mauvaise répartition de la chaîne de valeur ; qu’elle soutient les prix bas sans prendre en compte d’autres citères ; qu’elle ne peut s’appliquer lors des abus de domination et les abus de pouvoir ne sont reconnus que partiellement,... L’application de cette loi est trop étriquée. Les préoccupations sociales et environnementales devraient devenir des éléments de base dans la construction des marchés. Il faudrait élargir les principes de ce droit aux préoccupations de durabilité et inicter à une future loi de concurrence durable.

Mots clés : UE, SYSTEME ALIMENTAIRE MONDIAL, DROIT DE LA CONCURENCE, DEVELOPPEMENT DURABLE, POLITIQUE SOCIALE


Faire avancer l’égalité femmes-hommes dans les organisations de commerce équitable : Guide pratique

COMMERCE EQUITABLE FRANCE – 2020, 44 p. - Site de commercequitable.org

Ce guide présente des fiches d’action pour établir des relations équitables entre femmes et hommes d’une part au sein des organisations de commerce équitable en France et d’autre part lors des partenariats avec les organisations de producteurs du Sud. Plusieurs thèmes sont traités : établir un diagnostic femmes-hommes au sein de sa structure , favoriser l’égalité dans les évolutions de carrière , promouvoir une culture de l’égalité, se former sur la question de genre,... Chaque fiche présente des idées, des exemples, des documents, des contacts, …

Mots clés : FRANCE, COMMERCE EQUITABLE, FEMME, GUIDE


Literature Review on Public Attitudes to Fair Trade and ethical consumption

Site de files.fairtrade.net, 2019, 67 pages

Ce rapport a été réalisé dans le cadre de la campagne européenne Trade Fair Live Fair. Il analyse et compile les travaux effectués dans les pays européens sur les attitudes des consommateurs face à des achats de produits éthiques. Malgré la difficulté de trouver des données comparables entre les différents pays, on constate que les consommateurs des pays européens du Nord ou de l’Ouest de l’Europe sont mieux informés et plus enclins à l’achat de produits éthiques que ceux des pays de l’Est et du Sud de l’Europe. Le contexte socioéconomique et culturel des consommateurs influe sur leur comportement en faveur de produits éthiques. Il existe un écart entre l’intention exprimée et le comportement réel. Les freins à l’achat sont le prix, la confiance envers les étiquettes et la disponibilité limitée des produits. La deuxième partie de ce rapport reprend les réultats obtenus lors d’une enquête menée par Revolution Fashion et Ipsos Mori (2018) auprès de 5 000 consommateurs en France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume uni sur leur consommation en produits de mode, alimentaire, cosmétique et hygiène. Cette enquête portait sur les critères auxquels les consommateurs étaient le plus sensibles lors des achats de produits éthiques : protection de l’environnement et changement climatique, respect des droits de l’homme, lutte contre les discriminations, lutte contre la pauvreté,...

Mots clés : UE, PROGRAMME, TRADE FAIR LIVE FAIR, CONSOMMATION ETHIQUE, PRODUIT DURABLE, CHAINE D’APPROVISIONNEMENT, CONSOMMATEUR