Travaux universitaires - Février 2017

Publié le :

Stratégie pour un tourisme durable au Cambodge : l’action des acteurs publics touristiques locaux au regard des ressources et compétences

HANG, Thearonn – Université de Nice, Ecole Doctorale Droit et Sciences Politiques, Economiques et de Gestion – Thèse de doctorat en Sciences de Gestion, 2016, 370 p. - Site de tel.archives-ouvertes.fr

Résumé : "En ce qui concerne la perception du tourisme durable, on constate que les directeurs publics ont la même approche ou définition. Mais, en matière de stratégies, les moyens manquent dans tous les domaines pour développer un tourisme durable. De façon plus précise, les contraintes se résument aux cinq enjeux qui sont liés aux ressources humaines, aux méthodes de travail, au cadre juridique, à l’appui institutionnel et financier, et à la sensibilisation publique dans le secteur touristique du Cambodge. Ces insuffisances ont entraîné une exploitation peu réfléchie des potentiels de ressources touristiques et ont provoqué des fuites économiques élevées à l’étranger. Sans planification pensée à long terme, certaines attractions ne sont plus en mesure d’assurer leur durabilité, menant à la dévastation de trésors touristiques, à l’altération des valeurs socio-culturelles et d’identité nationale ; ce mécanisme évolutif pourrait conduire à un développement incontrôlé contribuant à dégrader rapidement la communauté locale et l’environnement. Comme le ministère du Tourisme au Cambodge l’a souligné, s’il n’est pas correctement géré, le développement du tourisme permettra d’enrichir une petite minorité tout en excluant la majorité de la population du pays. Dans ces conditions, les directeurs provinciaux chargés du tourisme, en tant que représentants du ministère, jouent un rôle déterminant dans le tourisme durable et influencent directement à la fois le pouvoir politique et la prise de décision locale et même nationale. Leur rôle s’applique à la gestion interne et la coopération externe qui sont fortement dépendantes de la qualification personnelle des individus, c’est les « ressources et compétences ». Cependant, si les directeurs locaux sont aujourd’hui confinés dans un rôle plutôt de gestionnaires, avec de faibles moyens, nous estimons qu’ils pourraient devenir de véritables directeurs locaux susceptibles de faire travailler ensemble les acteurs dans le cadre d’une politique claire."

Mots clés : CAMBODGE, TOURISME DURABLE, POUVOIRS PUBLICS


La filière oléicole au pied du Mur : adaptations et contournements socio-économiques palestiniens face à l’occupation israélienne

GARCETTE, Arnaud – Université d’Aix-Marseille, Ecole Doctorale Espaces, Cultures, Sociétés - Thèse de doctorat en Mondes arabe, musulman et sémitique, décembre 2015, 442 pages – Site theses.fr

« Cette recherche porte sur l’adaptation socio-économique de la filière oléicole palestinienne face aux dispositifs de contrôle et de séparation israéliens (1993-2013). Cette filière a fait l’objet d’une profonde réhabilitation sur le plan politique, puisque les oliviers sont progressivement devenus l’icône du peuple palestinien et le symbole de sa lutte contre l’occupation. Tout en analysant la manière dont l’occupation bouleverse en profondeur leur environnement, l’étude envisage les Palestiniens comme des acteurs qui apprennent à contourner les restrictions israéliennes en développant des pratiques spécifiques et de nouveaux réseaux. L’analyse interroge notamment le rôle ambigu que jouent les acteurs étrangers, de plus en plus nombreux à se rendre en Cisjordanie pour des raisons professionnelles, touristiques, mais aussi militantes. Les oliviers palestiniens constituent un vecteur privilégié pour canaliser aussi bien les flux d’aide internationale que les manifestations de solidarité, ce qui génère de nombreuses retombées politiques et économiques. Des acteurs variés ont ainsi développé un large éventail de projets de développement, de services touristiques et de produits vendus au nom de la solidarité avec les Palestiniens, autour de l’oléiculture. En participant à ces nouveaux marchés, ils se soumettent à des contraintes qui les obligent à modifier leurs modes de faire, leurs discours, et leurs réseaux. Partant de l’étude des transformations des pratiques oléicoles sous l’effet de la politique de séparation, ce travail ouvre plus globalement sur une analyse de « l’économie de la séparation » et des relations entre les différents acteurs des espaces israélo-palestiniens. »

Mots clés : PALESTINE, ISRAEL, FILIERE OLEICOLE, MUR DE SEPARATION, COMMERCE EQUITABLE, TOURISME ALTERNATIF


Sustainable and ethical manufacturing : a case study from handloom industry

Textiles and Clothing Sustainability, 2017, n°2, vol.3, 10 p. - Site de download.springer.com

Abstract : « Global fashion industry has bitterly evidenced the social and environmental implications associated with fast production cycles, overuse of resources, waste generation, environmental pollution and unethical labour conditions. Growing consumer awareness regarding social and environmental impacts of fashion products has led to create a new marketplace for sustainable and ethical products. This paper highlights craft practice as one of the potential avenues for achieving sustainability within the fashion industry. Through a case study drawn from handloom industry, this paper explores a manufacturing approach thatiscommittedtofair-tradeprinciplesanddesigned to prevent waste. We argue that this study reveals a business model that could positively contribute towards generating employment opportunities and sustainable household income for the rural community. We conclude the paper by highlighting that this type of a fair trade and environmentally conscious manufacturing process could address the three pillars of sustainability : social, economic and environment. Findings of the study invite manufacturers to revisit and redesign current fashion production systems, especially when waste and labour issues are hindering the sustainability. »

Mots clés : SRI LANKA, INDUSTRIE DE LA MODE, ARTISANAT, DEVELOPPEMENT DURABLE, COMMERCE EQUITABLE


Comercio justo : Una alternativa comercial sostenible y respetuosa con los Derechos Humanos

Site de revistaelectronicas.ujaen.es, 2016, 8 pages

« El proceso de globalización y deslocalización de la producción mundial ha provocado que las personas consumidoras estén cada vez más ajenas y alejadas de la realidad que viven las personas que participan de la fase de producción y fabricación de los bienes de consumo. Esta situación ha provocado que prevalezcan los intereses propios de unos y otros en la cadena comercial, dejando los intereses comunes en un lugar secundario. Así el Comercio Justo viene a denunciar las situaciones de explotación, desigualdad e insostenibilidad asociados a la cadena comercial y a recuperar, en el terreno del comercio internacional, la solidaridad entre el consumo y la producción, haciendo prevalecer intereses comunes como los de respeto a los Derechos Humanos, en especial, los asociados al “trabajo decente” o la apuesta por un modelo de Desarrollo Sostenible. »

Mots clés : COMMERCE EQUITABLE, DROIT DE L’HOMME, DEVELOPPEMENT DURABLE, COMMERCE INTERNATIONAL


Do Consumers Care about Business Ethics ?

PRYC, Slavomir – Karelia University of Applied Sciences (Finlande), Degree Programme in International Business, 2017, 60 p. - Site theseus.fi

« Numerous studies support the idea of ethical consumerism by showing that people care about business ethics and want to buy ethical products. However, consumers do not seem very eager to back up thoseclaims at the registers. This issue has attracted the attention of academics and practitioners, and has become known in literature as the ethical consumption attitude behavior gap. The purpose of this work is two - fold. Firstly, it aims to bring a new perspective to the issue by setting it in a context of evolutionary theories of behavior and psychological theories of motivation. Secondly, it draws attention to the problem of social desirability bias in ethical consumerism research, and aspires to offer a more reliable study by attempting to prevent this type of error. The discussed theories of human behavior and motivation do not appear to provide very solid foundations for the notion of ethical consumerism. A desire for a good reputation, rooted in indirect reciprocity, can motivate some forms of ethical purchasing as means of « virtue signaling” but those are likely limited to publicly visible, recognizable goods. Feelings of empathy could stimulate ethical purchasing decisions, but they are far removed from an everyday shopping context. Finally, the need for self-transcendence proposed by the revisited version of Maslow’s hierarchy is unlikely to affect enough people to have a sufficient impact, and may be constrained by the content of ethical beliefs. An online survey was purposefully designed to avoid social desirability bias. Its results indicate that in contrast to earlier perceived reliable studies, business ethics do not directly influence the increased ethical consumption behavior of consumers. Only 10 % of respondents from developing countries and 17% of subjects from developed nations displayed some form of ethical considerations in their purchasing decisions. »

Mots clés : COMMERCE ETHIQUE, MOTIVATION DES CONSOMMATEURS, SOCIOBIOLOGIE


Empowerment et économie sociale et solidaire : étude de cas d’organisations féminines en Afrique de l’Ouest

BEN LAZRAK, Asma. - Université Grenoble Alpes, Ecole Doctorale en Sciences Economiques, 2015, 308 p. - Site de archives-ouvertes.fr

« L’objectif de ce travail est d’analyser les différentes formes de pratiques de l’économie sociale et solidaire qui permettent aux femmes africaines d’aller au delà de leur vulnérabilité. Ces activités génératrices de revenus entraînent à la fois une augmentation de l’empowerment individuel et collectif des femmes ainsi que le développement de leurs communautés. Les femmes africaines sont des agents incontournables du changement par le biais des actions individuelles, mais surtout, collectives. En Afrique comme dans les différents pays du sud, les associations féminines constituent non seulement un lieu pour les femmes pour acquérir une certaine autonomie économique mais un véritable espace de liberté et d’échange qui permettent aux femmes de sortir de l’isolement, d’avoir de nouvelles compétences, d’avoir plus d’estime et confiance en soi en tant qu’un individu à part entière au même titre qu’un homme dans des sociétés à dominance patriarcale. C’est à travers ces activités que les femmes confirment leur rôle, affirment leur statut social et renforcent toute leur féminité en terme d’avoir, d’être et surtout de paraître. Les groupements féminins avec des degrés différents, ont acquis un certain succès. L’impact positif de la participation des femmes dans ces groupements permet de penser que l’empowerment individuel ou collectif des femmes pauvres est possible en optant pour des solutions alternatives basées sur des pratiques et actions collectives qui permettent d’acquérir plus de capacités et de liberté. Dans ce sens, l’approche des capacités de Sen est pertinente dans la mesure où elle renforce le poids des activités féminines issue de l’économie sociale et solidaire, permettant ainsi de renforcer les gains en terme d’empowerment. La principale fonction des groupements économiques féminins est de permettre aux femmes membres de pouvoir subvenir à leurs besoins par une mobilisation et une redistribution des ressources et par conséquent sortir de la précarité. Ces femmes qui s’activent dans les groupements et qui sont souvent responsables de famille, cherchent les moyens surtout financiers de pouvoir s’acquitter de leurs obligations familiales et sociales. A travers notre travail, nous avons relevé d’autres gains pour les femmes sur le plan individuel et collectif qui sont aussi importants et moins quantifiables. Le contexte de crise et de précarité confère aux activités féminines un rôle social très important surtout dans les pays du sud, où la féminisation de la pauvreté est importante. »

Mots clés : AFRIQUE DE L’OUEST, FEMME, GROUPEMENT DE PRODUCTEURS EMPOWERMENT, PAUVRETE


La evolución de los movimientos de la economía solidaria : del comercio justo a los Sistemas Participativos de Garantía

ZARATE PEREZ, Christian - Regiones y desarollo sustenable, 2015, n°27-28, 16 p. - Site de coltlax.edu.mx, 2015, pages 51-67

Resumen : « Los movimientos de la economía solidaria surgen como una alternativa a la economía orientada a la maximización de la producción. Estos movimientos se han modificado de acuerdo al contexto histórico, social y económico, de cada lugar en particular, y ahora pretenden cambiar la perspectiva productivista y orientarse hacia una dimensión social dentro de los procesos económicos, con una visión de equidad. Se procura que dichos movimientos logren contribuir a una distribución más justa de los ingresos, y que los beneficios de los procesos económicos logren ser aprovechados por el mayor número de personas posible. El presente artículo muestra de manera cronológica de los comienzos del comercio justo y de los sistemas participativos de garantía, resaltando el papel activo de los agentes sociales durante los procesos que van dirigidos generalmente a una economía de mercado, dejando a un lado el bienestar social y el cuidado ambiental, elementos necesarios para un desarrollo sustentable. »

Mots clés : COMMERCE EQUITABLE, ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, GARANTIE


Les coûts sociétaux comme indicateurs de développement durable des chaînes globales de valeur. L’exemple de la filière cacao en Cote d’Ivoire et au Pérou

Intervention lors du colloque RIODD 2016, Energie, Environnement et Mutations Sociales, Saint Etienne, juillet 2016, 80 p. - Site de hal.archives-ouvertes.fr

Résumé : « Depuis plusieurs décennies, la reconfiguration des chaînes de production et de consommation à l’échelle internationale a engendré des défis sociaux et environnementaux qui mettent aujourd’hui en jeu la pérennité de nombreuses filières. Le concept des « coûts sociétaux » propose un regard systémique et « institutionnaliste » sur cet enjeu. Couplé à l’analyse des chaines globales de valeur, il offre une base pour développer des indicateurs stratégiques sur la durabilité des filières. Ce cadre de recherche, et les indicateurs associés, ont été déclinés sur les filières de cacao, depuis la production de cacao en Côte d’Ivoire et au Pérou jusqu’à la commercialisation de tablettes de chocolat noir sur le marché français. »

Mots clés : COTE D’IVOIRE, PEROU, FRANCE, FILIERE CACAO, DEVELOPPEMENT DURABLE, COMMERCE EQUITABLE


A tale of two standards : A case study of the Fair Trade certified Maluku handline yellowfin tuna (Thunnus albacares) fishery

BORLAND, Meghan E. – Dalhousie University (Canada), Master of Marine Management, décembre 2016, 189 p. - Site de dalspace.library.dal.ca, 2016, 189 pages

Abstract : « Fishery certification programs and ecolabels have emerged as a method for promoting the sustainability of global fisheries. The Marine Stewardship Council (MSC) certification program is considered the largest, most recognized seafood certification program, yet the MSC is criticized for its lack of accessibility to small-scale fisheries in developing countries. New to the seafood industry, and in part filling the accessibility gap, is Fair Trade USA’s Capture Fisheries program. This program was developed to provide the benefits of Fair Trade to small-scale fishermen and their communities and offers a mechanism to increase the prominence of certified small-scale fisheries in the developing regions of the world. Sixty percent of internationally traded seafood products originate from developing regions of the world, and thus it is imperative to gain an understanding of how to best utilize seafood certifications in developing countries to promote ecological, economic, and social sustainability. The role of Fair Trade in relation to MSC is not yet understood, and this is particularly the case in Indonesia, a nation with a Fair Trade certified tuna fishery, and one that is also working towards achieving wide-scale MSC certification across tuna fisheries. This research focused on the Fair Trade certified handline caught yellowfin tuna (Thunnus albacares) fishery in Maluku, Indonesia to understand the role of Fair Trade USA in relation to MSC. The relevance and appropriateness of both the Fair Trade and the MSC standards in relation to the FAO Voluntary Guidelines for Securing Sustainable Small-Scale Fisheries was assessed, and focus groups and interviews with key informants were conducted. While Fair Trade USA and MSC may remain two separate certification programs, due the inherent ‘continual improvement’ element of the Fair Trade USA Capture Fisheries Program, it can be viewed as a pathway to MSC certification. »

Mots clés : INDONESIE, ETATS UNIS, PECHE, LABEL, FAIRTRADE USA, MSC, THON ALBACORE