Campagne Anti-jeu

Publié le :

A l’occasion de l’euro 2016, le Collectif de l’Ethique sur l’Etiquette lance la campagne anti-jeu qui dénonce le comportements des équipementiers de vêtements de sport en particulier Nike, Adidas et Puma pour le non-respect des droits des travailleurs au niveau de la confection. Ces travailleurs perçoivent toujours des salaires inférieurs au minimum qui permet de vivre, alors qu’ils contribuent à un marché hyper lucratif. Pour étayer les arguments de cette campagne, le Collectif a publié un rapport réalisé par le bureau d’études BASIC, "Anti-jeu, les sponsors laissent les travailleurs sur la touche", 60 pages. Le Collectif se mobilise pour exiger de ces entreprises des pratiques garantissant le versement d’un salaire vital et rappelle l’urgence d’une législation contraignante comme la loi sur le devoir de vigilance des multinationales.

Pour participer à la campagne