Commerce équitable et travail décent : Quand le commerce devient un levier pour les droits des travailleurs-ses

Publié le :

Il existe une version imprimé et une version numérique de ce document. Le secteur textile - entièrement libéralisé depuis 2005 - constitue un excellent exemple des dérives d’une mondialisation libérale : la course au moindre coût donc au moins disant social, les règles de l’OIT non respectées, un climat de totale impunité et de vide juridique. Alors que les conditions de travail et de salaire sont totalement inacceptables. Mais personne n’est responsable. Devant ce constat, les organisations de commerce équitable dénoncent depuis plusieurs années ces abus. Elles alertent les média, interpellent les décideurs politiques et économiques, voire mènent des actions en justice pour pratiques commerciales abusives. Pour elles 5 points sont fondamentaux : un salaire permettant de vivre, la sécurité dans l’emploi, l’égalité des chances entre hommes et femmes, le renforcement des capacités, la liberté de s’organiser.

Fédération Artisans du Monde - Bulletin Equité, n°19, mars 2016, 22 p.

Accéder au document numérique