"Notre modèle agricole est à bout de souffle"

Publié le :

Olivier de Schutter était le rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation pendant 6 ans. Il vient de terminer son mandat et à cette occasion il livre dans un rapport final ses préoccupations sur la pertinence et la pérennité de notre modèle agro-industriel qui ne peut plus répondre aux défis alimentaires actuels. Ce modèle basé sur la concentration de la production et l’aide alimentaire ne résout pas la question de la souveraineté alimentaire. L’agriculture fondée sur les intrants, les pesticides et le machinisme doit tourner la page vers une agroécologie. Majoritairement les Etats ne semblent guère prêts à une telle évolution. Les initiatives de la société civile vont donc être déterminantes.

Le Monde, 29 avril 2014

Accéder au document